Sauber - Ericsson pourrait gagner un Grand Prix

partages
commentaires
Sauber - Ericsson pourrait gagner un Grand Prix
Par : Lawrence Barretto
22 janv. 2017 à 13:00

Selon Monisha Kaltenborn, directrice de l’écurie Sauber, Marcus Ericsson a le potentiel pour remporter un jour un Grand Prix de Formule 1, même si elle reconnaît qu’il doit encore progresser.

Monisha Kaltenborn, Team Principal Sauber lors de la conférence de presse de la FIA
Marcus Ericsson, Sauber C35 and Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05 battle for position
Marcus Ericsson, Sauber F1 Team
Marcus Ericsson, Sauber C35
Marcus Ericsson, Sauber F1 Team, Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Marcus Ericsson, Sauber C35
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Marcus Ericsson, Sauber F1 Team lors de la parade des pilotes

Depuis trois saisons en discipline reine, le Suédois végète dans la deuxième partie de grille. Sa première année, chez Caterham, ne lui a pas permis de faire mieux qu’une 11e place lors du Grand Prix de Monaco 2014.

En 2015, passé chez Sauber, il est parvenu à inscrire ses premiers points, finissant la saison avec un total de neuf unités avant de retrouver une voiture incapable – ou presque – de terminer dans le top 10 l'an dernier.

Malgré cela, et le fait que Felipe Nasr a inscrit les deux points du Grand Prix du Brésil 2016, la fin de saison a été marquée par plusieurs résultats intéressants de Marcus Ericsson, particulièrement en qualifications, qui ont semblé montrer des progrès notables de sa part. De là à y voir un pilote qui a un avenir en F1 et, pourquoi pas, capable de gagner des courses ?

Selon Monisha Kaltenborn, qui s’exprime pour Autosport, cela n’est pas du domaine de l’impossible, même si elle sait qu’il y a encore plus à aller chercher : "Il faut avoir cette détermination, avoir cette opportunité et être au bon endroit au bon moment, et je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas le faire."

"Il a franchi un cap. On le voit aussi dans toute sa façon d’être. Il apporte une contribution très précieuse à l’équipe. Il peut véritablement progresser, il y a beaucoup à faire. Il connaît ses forces et il va apprendre plus, et avec sa propre expérience, il trouvera ses propres limites et il pourra travailler dessus."

Un domaine important dans les progrès réalisés par le numéro 9 est celui de la force mentale et notamment face à un environnement qui est rarement tendre avec les pilotes soutenus par des sponsors.

"C’est très important parce que ce n’est pas facile pour les jeunes pilotes, quand les gens ont des préjugés, de faire face à certaines situations. Il a trouvé son chemin et il a appris à se concentrer davantage sur les choses qui sont vraiment importantes pour lui. Lors des dernières courses, il a vraiment fait un pas en avant. Il y a beaucoup de potentiel chez lui."

Avec Lawrence Barretto

Prochain article Formule 1
Rétro - Les essais hivernaux en Formule 1

Previous article

Rétro - Les essais hivernaux en Formule 1

Next article

Wolff - Wehrlein n'était pas prêt pour Mercedes

Wolff - Wehrlein n'était pas prêt pour Mercedes

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson
Équipes Sauber
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités