Sauber ne cherche pas d'excuses pour sa mauvaise année 2014

Giampolo Dall’Ara, Directeur Technique de l’équipe Sauber, ne cherche pas d’excuses au sujet des performances très décevantes de son team depuis le début de la saison

Giampolo Dall’Ara, Directeur Technique de l’équipe Sauber, ne cherche pas d’excuses au sujet des performances très décevantes de son team depuis le début de la saison. Sauber n’évolue malheureusement que dans le dernier quart du plateau avec régularité depuis le début de l’année et l’encourageante montée en puissance de l’an dernier semble déjà bien loin.

« Ça a été un début plutôt difficile, particulièrement à l’abord de la saison », admet l’Italien. « Même avant de courir en course, nous avions connu un hiver difficile à préparer la voiture et l’équipe avec les grands changements de cette année, et bien sûr, nous avons reçu un gros coup quand l’aspect ‘performance’ des choses fut à des lieues de ce que nous attendions ».

Le team Suisse a été, avec Lotus, l’une des équipes les plus touchées négativement par les changements de règles techniques 2014, et cherche encore la solution pour revenir au niveau qui est le sien. Pendant ce temps, les autres équipes avec lesquelles Sauber devrait jouer –Williams, Force India, Toro Rosso- prennent le large.

A Monaco, c’est même Marussia qui a pris les devants au championnat des constructeurs en marquant les premiers points de son Histoire.

« Nous avons identifié les raisons de ceci. Pour certaines d’entre elles, il y a eu une réponse immédiate, mais pour d’autres, il faut plus de temps, et c’est la raison pour laquelle nous restons encore un peu derrière là où nous souhaiterions être en termes de performance pure ».

Sur les premières courses, le team a rencontré des problèmes de fiabilité ainsi que des accidents.

« Mais en toute honnêteté, si l’on parle de marquer points, nous n’avons jamais vraiment été en position sur les bases de la performance », poursuit Dall’Ara. « Sur les deux dernières courses depuis Barcelone, nous avons introduit un nouveau package aérodynamique. Nous avons pu réaliser une campagne de réduction du poids assez considérable. La voiture s’est trouvée être plus lourde que ce que nous avions prévu – pour un certain nombre de raisons que je ne vais pas expliquer ici-. Il nous a aussi fallu cibler ce problème ».

--
Lire aussi – Ces clients des motoristes qui paient doublement
--

« Par-dessus tout ça, nous avons travaillé avec notre fournisseur d’unité de puissance, Ferrari, pour prendre le dessus sur des problèmes, et nous pensons que nous avons fait un pas en avant assez remarquable en termes de performance. Malheureusement, le genre de courses que nous faisons nous laisse derrière et nous aimerions monter d’un cran, et au moins finir en milieu de plateau, en inscrivant régulièrement des points. Mais nous n’y sommes pas encore tout-à-fait ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Toro Rosso , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités