Pilotes 2019 : Sauber ne décidera rien avant Ferrari

partages
commentaires
Pilotes 2019 : Sauber ne décidera rien avant Ferrari
Par : Basile Davoine
31 août 2018 à 17:00

Sauber ne prendra pas de décision pour son line-up 2019 tant que Ferrari n'aura pas fait de même.

L'écurie suisse est libre de choisir l'un de ses pilotes pour la saison prochaine, mais un des deux baquets reste prioritaire pour Ferrari, qui a la possibilité d'y placer le pilote de son choix. Un droit qui entre dans le cadre de l'accord de sponsoring et de partenariat technique signé entre Sauber et Alfa Romeo l'hiver dernier. Pour ce second baquet, actuellement occupé par Charles Leclerc, Ferrari aurait jusqu'au 15 octobre pour imposer un nom.

Pour le moment, la Scuderia n'a pas réglé la question de son propre duo de pilotes pour 2019. Si Sebastian Vettel sera toujours en rouge, l'avenir de Kimi Räikkönen reste l'objet de fortes spéculations, et le Finlandais joue sa place face à Leclerc, auteur d'une brillante première saison en Formule 1.

Lire aussi :

Dans le cas où Ferrari conserverait Räikkönen, l'équipe de Maranello devrait ensuite choisir si Leclerc restera chez Sauber ou s'il rejoindra Haas, ce qui ouvrirait la porte à Antonio Giovinazzi – lui aussi membre de la Ferrari Driver Academy – du côté de Hinwil.

La situation restant floue à l'heure actuelle, Frédéric Vasseur se montre très prudent et précise qu'il ne faut attendre aucune officialisation chez Sauber tant que Ferrari n'aura pas bougé.

"Je ne mets pas du tout la pression sur Ferrari, je pense que vous le faites bien plus que moi", a expliqué vendredi le directeur de l'écurie Sauber, dans le paddock de Monza. "Je ne sais pas quand ils ont confirmé Kimi l'année dernière. Je crois que c'était bien plus tard dans la saison… ce n'est pas parce que Ricciardo a bougé que tout le monde doit prendre une décision en une semaine."

Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

En réalité, Ferrari avait annoncé la prolongation de Räikkönen pour 2018 dès la fin du mois d'août l'an passé, avant même le Grand Prix de Belgique qui marquait la reprise consécutive à la trêve estivale.

Quoi qu'il en soit, Vasseur insiste sur l'absence d'urgence à régler la question des pilotes, tandis que le baquet de Marcus Ericsson n'est pas non plus garanti pour le Suédois, bien que soutenu financièrement par des investisseurs qui se trouvent à la tête de Sauber.

"Franchement, si l'on regarde le passé, il est encore tôt dans la saison", martèle Vasseur. "Si l'on prend l'an dernier et les années d'avant, à ce moment de la saison, rien n'était fait, plus ou moins. Je ne sais pas ce qui s'est passé pendant l'été, si une mouche a piqué quelqu'un, mais [le marché] est devenu fou. Nous devons prendre les choses calmement."

"Le plus important pour moi, c'est de rester concentré sur les Grands Prix actuels. Spa et Monza sont deux événements importants pour nous, et j'essaie de maintenir l'équipe et les pilotes dans le droit chemin, ce n'est pas simple."

Propos recueillis par Jonathan Noble 

Prochain article Formule 1
Photos - L'impressionnant accident de Marcus Ericsson à Monza

Previous article

Photos - L'impressionnant accident de Marcus Ericsson à Monza

Next article

Pronostiquez le GP d'Italie et gagnez une photo signée par Alain Prost !

Pronostiquez le GP d'Italie et gagnez une photo signée par Alain Prost !
Charger les commentaires