Sauber traverse "une période difficile"

Neuvième du Championnat du Monde des Constructeurs après quatre courses, Sauber n’a pas encore marqué le moindre point cette année

Neuvième du Championnat du Monde des Constructeurs après quatre courses, Sauber n’a pas encore marqué le moindre point cette année. Excepté la 11e place d’Adrian Sutil à Melbourne, rares sont les motifs de satisfaction et d’espoir pour l’écurie suisse. Un espoir qui est pourtant toujours vivant, incarné par la volonté farouche de Monisha Kaltenborn de voir l’écurie de Hinwil refaire surface.

A Shanghai le week-end dernier, Gutiérrez n’a pas pu faire mieux qu’une triste 16e place à un tour des leaders tandis que Sutil a rapidement abandonné sur problème mécanique.

Comme l’expliquait encore le pilote allemand en début de semaine

, le surpoids de la C33 fait partie des gros défis à relever.

Pour autant, l’heure n’est pas au pessimisme chez Sauber, où le travail acharné doit prendre le dessus. L’équipe peut notamment garder en mémoire la manière dont elle a redressé la barre l’année dernière après une première partie de saison complètement ratée.

« Nous ne sommes évidemment pas heureux de ce type de performance », concède Kaltenborn. « Nous traversons une période difficile, mais ce n’est pas une raison pour que nous mettions la tête sous l’eau. Nous devons continuer à travailler de manière très concentrée et faire en sorte de tirer le maximum du développement de notre package pour la prochaine course à Barcelone. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil
Équipes Sauber
Type d'article Actualités