Sauber : Un manque d'adhérence évident

Après de gros progrès et une remontée dans la hiérarchie en Europe, le voyage au Canada est dur à digérer pour Sauber

Après de gros progrès et une remontée dans la hiérarchie en Europe, le voyage au Canada est dur à digérer pour Sauber.

Kamui Kobayashi ne parvient même pas passer la Q1, alors que Pedro de la Rosa termine dernier en Q2. Le manque d'appui nuit gravement aux performances des deux pilotes.

Pedro de la Rosa, 17ème :


"Et bien, nous savions avant les qualifications que ce serait difficile. Nous avons couru avec la voiture pour la première fois avec très peu d'appui et ça ne nous a pas vraiment convenu. Nous glissons partout, et c'est pourquoi les pneus ne fonctionnent pas."

"Il n'y a pas du tout d'adhérence et en plus j'ai des difficultés avec les freins. Nous devons voir ce que nous pouvons faire lors de la course de demain en termes de stratégie de pneus, et être prêts à tirer profit de possibles sorties de la voiture de sécurité."

Kamui Kobayashi, 18ème :


"Nous avons un week-end difficile ici. Notre performance globale n'est pas la même qu'en Turquie. J'ai de gros problèmes pour chauffer les pneus. Je n'arrive pas à les faire fonctionner et cela rend impossible d'exploiter le potentiel de la voiture."

"Le fait que j'ai eu du trafic dans mon dernier tour ne m'aide pas non plus. Je savais que les qualifications d'aujourd'hui seraient difficiles, mais pas aussi mauvaises. Cependant, demain est le jour de course et j'espère avoir une chance de m'améliorer."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa , Kamui Kobayashi
Équipes Sauber
Type d'article Actualités