Schumacher doit digérer sa déception

Quelques heures après avoir annoncé qu'il devait renoncer à remplacer Felipe Massa au volant d'une Ferrari, Michael Schumacher évoque son état d'esprit actuel et les raisons qui l'ont conduit à mettre un terme à ce challenge

Quelques heures après avoir annoncé qu'il devait renoncer à remplacer Felipe Massa au volant d'une Ferrari, Michael Schumacher évoque son état d'esprit actuel et les raisons qui l'ont conduit à mettre un terme à ce challenge.

Comment vous sentez-vous après ce triste événement ?


Eh bien, vous pouvez imaginer que je ressens évidemment de la frustration et de la tristesse parce que dans ces circonstances, je ne m'attendais pas vraiment à être prêt, mais après ce qu'il s'est passé j'étais bien décidé à soutenir l'équipe et tout le monde.

Nous nous sommes préparés très sérieusement, de notre côté nous avons fait tout notre possible. Mais dès le début, Ferrari et moi avons toujours mentionné que je ferai le travail à condition d'être prêt. C'est triste qu'en fin de compte je ne puisse pas atteindre cet objectif.

Pourquoi n'avez-vous pas effectué ces examens approfondis plus tôt ?


Il n'y a une qu'une seule façon de savoir si votre physique est capable de tenir le coup parce que vous faites plusieurs simulations, j'ai beaucoup de machines d'entraînement, etc. Mais aucune n'a jamais simulé le stress et l'exigence sur le corps d'une voiture de F1. Par conséquent, nous avions vraiment besoin de faire ce test pour en savoir plus.

Mon médecin m'a dit que oui, nous pouvions faire ce test et qu'ensuite il faudrait attendre un certain temps et ajouter du stress par dessus afin de voir le développement de la situation. Finalement, nous avons tout fait en préparant tout de la meilleure façon possible, mais cela n'a pas fonctionné.

Aurait-il été possible d'être mieux préparé ?


Avant toute chose, personne ne savait que Felipe aurait ce tragique accident et par conséquent ce n'était pas du tout prévu. Les préparations, la manière dont nous les avons faites, je ne pense pas qu'il était possible de les faire autrement.

Il y a déjà des rumeurs qui disent que vous pourriez intervenir à Monza ou même l'année prochaine ?


Les spéculations, dans ce domaine, sont assez naturelles. Beaucoup de personnes ont leurs propres opinions et leurs idées, mais le fait est que je suis très déçu de ne pas pouvoir faire ce que j'envisageais. C'est à la seule chose que je pense vraiment, et je dois le digérer d'une manière ou d'une autre.

Comment évaluez-vous Luca Badoer ?


Avant tout, Luca est un très bon ami. Il s'est préparé assez dur afin d'être prêt toutes ces années parce que c'était son travail principal : être prêt pour faire des tests et aussi au cas où quelque chose arriverait. Donc ce n'est pas quelqu'un qui reste sagement assis sans rien faire.

Il a toujours été prêt et naturellement, il s'est entrainé très dur depuis l'accident de Felipe. Nous avions dit que je devais d'abord confirmer si physiquement je pouvais le faire et par conséquent il était normal pour lui de rester au niveau de forme dont il aurait besoin.

Etant donné ses connaissances techniques et le fait qu'il connaisse l'équipe, je pense qu'il est le mieux placé. Oui, il n'a pas couru depuis longtemps, mais un pilote ne perd pas l'esprit de compétition et je lui souhaite le meilleur pour cette tâche difficile. C'est une situation compliquée à laquelle faire face, mais si je vois quelqu'un pour le faire, c'est bien Luca.

Avez-vous eu des contacts avec Felipe Massa récemment ?


Oui. J'ai toujours été en contact avec lui parce que nous sommes des amis très proches et c'est une des raisons pour lesquelles j'ai accepté ce travail. A l'époque je lui ai laissé mon cockpit car j'étais fatigué et je n'en voulais plus, puis c'était la bonne personne à mettre dans la voiture.

La bonne nouvelle est de voir que son rétablissement se passe bien, il est très motivé - il travaille mais pas très durement car il n'est pas autorisé à le faire - mais c'est bien de voir ses progrès. J'en suis très content.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Luca Badoer , Michael Schumacher , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités