Schumacher place de "grandes attentes" sur la Haas de 2022

Mick Schumacher a assuré que les premiers retours sur la Haas devant prendre part à la saison 2022 étaient positifs, créant ainsi de "grandes attentes" pour sa deuxième saison en Formule 1.

Schumacher place de "grandes attentes" sur la Haas de 2022

Auréolé d'un titre en Formule 2 en 2020, Mick Schumacher a découvert la Formule 1 l'an dernier en prenant part à la campagne 2021 avec Haas. L'écurie américaine avait fait le choix de ne pas développer sa monoplace afin de se concentrer pleinement sur celle de 2022, répondant au nouveau Règlement Technique du championnat, ce qui l'a condamnée à errer en fond de grille.

Et même si Schumacher a bouclé l'année avec un score vierge, le coup de volant de l'Allemand n'a pas été ridicule. Le fils du septuple Champion du monde Michael n'a été battu par son coéquipier Nikita Mazepin qu'à trois reprises lorsque les deux voitures ont vu l'arrivée et il a devancé 20 fois le Russe en qualifications.

Tout particulièrement, Schumacher a impressionné lors des dernières manches de l'année en tenant le rythme des pilotes Williams. Une progression "très étrange" selon Günther Steiner, directeur d'équipe, mais un "énorme boost" pour Schumacher, qui espère faire un bond en avant avec la VF-22, prochaine machine à sortir des ateliers de l'écurie.

"D'après ce que je vois et ce que j'entends, la voiture [de 2022] a l'air d'être très bonne", a-t-il confié à Motorsport.com. "Donc j'ai de grandes attentes. J'espère [que la voiture] répondra à mes attentes sur la piste [en 2022]."

Le meilleur résultat de Mick Schumacher en 2021 a été une douzième place

Le meilleur résultat de Mick Schumacher en 2021 a été une douzième place

Contraint de rouler dans une monoplace développée par d'autres pilotes en 2021, Mick Schumacher prendra le volant d'une voiture conçue pour ses besoins en 2022. L'Allemand a indiqué qu'il appréciait le fait d'avoir son mot à dire au sein du département technique et de contribuer à la conception de la prochaine voiture.

"Depuis de nombreuses années, c'est quelque chose qui m'a toujours intéressé : comment les choses fonctionnent en général, et surtout comment fonctionne une F1", a-t-il ajouté. "Je suis très impliqué dans [le développement] de la voiture [de 2022], je veux juste la comprendre, voir tous les modèles CAO, etc. Donc il y a de nombreux points que j'ai hâte d'analyser [début 2022]."

"Ça a été génial de travailler avec l'équipe à l'usine, d'être en mesure de donner mon propre avis sur la manière dont j'aimerais que la voiture se comporte. C'est la première fois qu'une voiture sera, disons, construite pour moi et non construite pour les autres. Elle correspond spécifiquement à nos mesures et à nos casques afin que tout fonctionne en harmonie."

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Alfa Romeo pas ralenti par les discussions avec Andretti
Article précédent

Alfa Romeo pas ralenti par les discussions avec Andretti

Article suivant

Villeneuve sur une retraite prématurée de Hamilton : "Qui sait ?"

Villeneuve sur une retraite prématurée de Hamilton : "Qui sait ?"
Charger les commentaires