Schumacher et la jeune garde Ferrari en piste à Fiorano

Mick Schumacher, Callum Ilott et Robert Shwartzman ont piloté la Ferrari de 2018 ce mercredi à Fiorano, en Italie.

1/25

Photo de: Ferrari

2/25

Photo de: Ferrari

3/25

Photo de: Ferrari

4/25

Photo de: Ferrari

5/25

Photo de: Ferrari

6/25

Photo de: Ferrari

7/25

Photo de: Ferrari

8/25

Photo de: Ferrari

9/25

Photo de: Ferrari

10/25

Photo de: Ferrari

11/25

Photo de: Ferrari

12/25

Photo de: Ferrari

13/25

Photo de: Ferrari

14/25

Photo de: Ferrari

15/25

Photo de: Ferrari

16/25

Photo de: Ferrari

17/25

Photo de: Ferrari

18/25

Photo de: Ferrari

19/25

Photo de: Ferrari

20/25

Photo de: Ferrari

21/25

Photo de: Ferrari

22/25

Photo de: Ferrari

23/25

Photo de: Ferrari

24/25

Photo de: Ferrari

25/25

Photo de: Ferrari

Mick Schumacher, Callum Ilott et Robert Shwartzman vont bientôt rouler lors d'une séance d'essais libres en Formule 1. Comme annoncé par Ferrari en début de semaine, les deux premiers rouleront respectivement chez Alfa Romeo et Haas F1 la semaine prochaine lors des EL1 du Grand Prix de l'Eifel au Nürburgring. Shwartzman sera en piste à Abu Dhabi, dans une équipe qui n'est pas encore déterminée.

Lire aussi :

La Scuderia tient à mettre ses jeunes membres de la Ferrari Driver Academy dans les meilleures dispositions. C'est dans ce cadre que les trois pilotes, tous âgés de 21 ans, ont pris le volant de la SF71H de la saison 2018, ce mercredi à Fiorano. L'utilisation de cette monoplace permet de n'avoir aucune limite de distance à respecter.

C'est une véritable journée de test qu'a concocté l'équipe italienne pour ses jeunes pousses. Schumacher et Ilott ont déjà derrière eux au moins un test en F1, mais ce n'est pas le cas de Shwartzman, pour qui il s'agissait donc d'une grande première.

"Nous voulions organiser cette séance d'essais afin que nos trois meilleurs jeunes pilotes soient aussi bien préparés que possible pour aborder un événement qui sera toujours un moment particulier pour eux", rappelait mardi Laurent Mekies, directeur sportif Ferrari et directeur de la Ferrari Driver Academy, soulignant une "opportunité de prendre ses marques avec une Formule 1, qui est bien plus compliquée que la voiture dont ils ont actuellement l'habitude".

partages
commentaires
Red Bull propose un Grand Prix hors championnat à grille inversée

Article précédent

Red Bull propose un Grand Prix hors championnat à grille inversée

Article suivant

Racing Point veut aider Vettel à retrouver la niaque

Racing Point veut aider Vettel à retrouver la niaque
Charger les commentaires