Schumacher regrette les discussions politiques

Sur son site internet, Michael Schumacher a une nouvelle fois fait part de ses regrets de voir le conflit opposant la FIA et la FOTA prendre le pas sur le sport

Sur son site internet, Michael Schumacher a une nouvelle fois fait part de ses regrets de voir le conflit opposant la FIA et la FOTA prendre le pas sur le sport. Selon lui, il est temps de mettre un terme à toutes ces discussions politiques.

Le septuple champion du monde avait déjà invité les représentants des écuries et la fédération internationale de l'automobile à trouver un accord afin de pérenniser l'avenir de la F1. Cette fois, l'Allemand rappelle que la Formule 1 doit rester avant tout la catégorie reine du sport automobile.

"Je trouve extrêmement regrettable qu'actuellement en Formule 1 il y ait autant de discussions politiques et si peu concernant le sport," analyse sur son site internet l'ancien pilote Ferrari.

"J'espère vraiment que ces jeux politiques cesseront rapidement ; ça m'énervait déjà pendant toute ma carrière. Parce qu'en fin de compte, une seule chose est vraie : le sport automobile est un sport génial, la Formule 1 a toujours été le meilleur d'entre eux et elle doit rester le summum."

"La Formule 1 a toujours été une plateforme pour les meilleurs pilotes et les meilleures équipes. C'est ce que le monde entier admire, ce que les gens veulent voir. Mais si c'est constamment remis en question à cause de règles incertaines, il est sans doute mieux de vraiment défendre ces valeurs, partir et reconstruire cela ailleurs de façon raisonnable."

Schumacher ne comprend d'ailleurs pas l'attitude de la FIA, qui s'entête à vouloir imposer sa méthode et ses règlements alors que l'ensemble des écuries sont d'accord sur la marche à suivre.

"C'est simplement incompréhensible que toutes les équipes partagent le même point de vue concernant l'approche à avoir face aux réformes, et que le corps gouvernant veuille toujours mettre cela en place d'une manière différente."

"Bien sûr, cela semble inimaginable au début, mais cette fois toutes les grosses équipes sont solidaires. Ca rend l'hypothèse d'un nouveau championnat beaucoup plus réaliste. Selon moi, cela devient une réelle alternative. En tant que fan de sport automobile, je veux voir le meilleur spectacle, là où les meilleurs pilotes et les meilleures écuries s'affrontent."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités