Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Vettel fait son mea culpa

partages
commentaires
Vettel fait son mea culpa
Par :
3 juil. 2017 à 19:05

Ce lundi, la FIA a décidé de ne pas sanctionner davantage Sebastian Vettel pour le coup de roue qu'il a asséné à Lewis Hamilton au Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

Ce verdict a été probablement facilité par le fait que, pour la première fois, l'Allemand a endossé la pleine responsabilité de l'incident de Bakou, après une analyse approfondie des événements au siège de la fédération, avec vidéo et télémétrie à l'appui.

Aussi Vettel a-t-il publié un communiqué sur son site officiel, dans lequel il présente ses excuses pour ce qu'il définit comme une réaction excessive. Il avait déjà écopé d'un stop-and-go de dix secondes lors de la course.

"Dans le tour du restart, j'ai été surpris par Lewis et j'ai percuté l'arrière de sa voiture", écrit le pilote Ferrari. "Avec le recul, je ne pense pas qu'il ait eu la moindre mauvaise intention."

"Dans le feu de l'action, j'ai réagi de façon excessive. Par conséquent, je veux présenter mes excuses à Lewis directement, ainsi qu'à tous les gens qui regardaient la course. Je me rends compte que je n'ai pas donné le bon exemple. Je n'ai jamais eu l'intention de mettre Lewis en danger, mais je comprends que j'ai provoqué une situation dangereuse."

"Par conséquent, je souhaite présenter mes excuses à la FIA. J'accepte et je respecte les décisions qui ont été prises lors de la réunion de ce jour à Paris, ainsi que la pénalité imposée par les commissaires à Bakou. J'aime ce sport et je suis déterminé à le représenter d'une façon qui peut être un exemple pour les générations futures."

Afin de se racheter, Sebastian Vettel s'est porté volontaire pour participer à des "activités éducatives" auprès des jeunes pilotes en formules de promotion, en l'occurrence en Formule 2, en F3 Europe et en Formula 4.

Article suivant
La légende du Mans à l'honneur au Grand Prix d'Autriche

Article précédent

La légende du Mans à l'honneur au Grand Prix d'Autriche

Article suivant

Palmer : "Ça ne peut pas être pire" qu'à Bakou

Palmer : "Ça ne peut pas être pire" qu'à Bakou
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Auteur Jonathan Noble