Sebastian Vettel obtient la seconde place sur un plateau d'argent

Sebastian Vettel a maintenu Nico Rosberg sous pression pendant l’essentiel du Grand Prix de Monaco, espérant chiper la seconde place au pilote allemand jusque dans les ultimes moments de la course.

Mais le pilote Ferrari ne s’attendait certainement pas à obtenir cette seconde place si convoitée au détriment de Lewis Hamilton, l’homme de tête de tout un weekend, qui, après avoir creusé une avance de 21s en tête de la course, perdait tout sur une mauvaise décision de l’équipe Mercedes dans les stands, lors de l’entrée en jeu tardive de la voiture de sécurité.

LIRE AUSSIRosberg - "J'ai conscience d'être chanceux" 

Hamilton hors-jeu pour la gagne, c’est derrière lui que Vettel a retrouvé le Champion du Monde en titre, qui ne parvint pas à trouver la solution en dépit de ses gommes fraiches dans les 10 derniers tours.

"C'est un peu un rebondissement à la fin, mais nous étions au rendez-vous quand c'était important, savoure Vettel, qui prend 18 points précieux. Nous avons passé Lewis dans les stands".

"Nous avons mis la pression à Nico, sans succès. Nous étions un peu trop loin et l'undercut n'a pas vraiment fonctionné. C'était difficile de rattraper Lewis aussi. C'était très difficile au restart avec les pneus usés ; Lewis était en bien en forme avec ses pneus supertendres neufs et Nico a très bien piloté après le restart".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Sous-évènement Après-course
Circuit Monte Carlo
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Résumé de course
Tags ferrari, monaco, vettel