Sebastian Vettel : "Un timing malchanceux" pour Bianchi

Sebastian Vettel, troisième du Grand Prix du Japon, reconnait que les conditions étaient extrêmement délicates sur le circuit de Suzuka

Sebastian Vettel, troisième du Grand Prix du Japon, reconnait que les conditions étaient extrêmement délicates sur le circuit de Suzuka. La course a démarré sous régime de Safety Car avant d’être interrompue au drapeau rouge. Elle a ensuite redémarré.

"C'était très délicat. Ce n'est pas essentiel de parler de la course maintenant, mais c'était délicat, ça allait forcément être difficile."

Réagissant au micro de Sky Sports F1, le pilote allemand a forcément tourné son attention vers l’état de santé de Jules Bianchi, accidenté dans les derniers tours de l’épreuve. Selon le quadruple Champion du Monde, l’incident est arrivé dans une portion extrêmement délicate.

"C'était un timing malchanceux, ce n'était pas le bon endroit pour perdre la voiture. Nous pensons à lui, nous savons à quel point c'était piégeux aujourd'hui. Nous espérons avoir des nouvelles positives bientôt. C'est l'un des endroits les plus piégeux, on est encore en train de tourner et on réaccélère, la voiture est très nerveuse et c'est très facile de faire une erreur."

Vettel a également ajouté un mot sur l’horaire de la course, qui n’a finalement pas changé malgré la présence du typhon Phanfone à proximité du circuit. Un changement d’horaire difficile à appliquer à l’époque, et encore plus aujourd’hui.

"Essayer de déplacer la course, ils n'y arrivaient pas en 1976, ils n'y arrivent pas aujourd'hui, c'est la pression des télévisions. Un tel accident ne se prédit pas. C'est arrivé et nous devons en apprendre pour nous assurer que cela n'arrive plus. Nous pensons tous à Jules."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Jules Bianchi
Type d'article Actualités