Sébastien Loeb a également testé en Extreme E

Le nonuple Champion du monde des rallyes Sébastien Loeb a participé aux essais d'Extreme E qui ont eu lieu la semaine dernière.

Sébastien Loeb a également testé en Extreme E

Extreme E est un nouveau championnat de rallye-raid électrique qui vivra sa première saison en 2021, se produisant dans des contrées extrêmement reculées avec l'ambition de sensibiliser le public au réchauffement climatique.

Lire aussi :

Huit équipages composés de duos mixtes s'affronteront au volant de l'ODYSSEY 21 E-SUV de 550 ch, qui a connu la semaine dernière sa deuxième semaine d'essais avec des pilotes de renom. L'on savait déjà que Valtteri Bottas et Jean-Éric Vergne étaient présents sur le site des Châteaux de Lastours pour ces tests censés rester privés, le Finlandais ayant publié des photos sur les réseaux sociaux ; il s'avère que Sébastien Loeb et Jérôme d'Ambrosio font également partie des pilotes de premier plan ayant participé à ces essais.

"Tester la voiture d'Extreme E a été une expérience complètement nouvelle pour moi", déclare Jérôme d'Ambrosio, qui a participé aux 69 courses de l'Histoire de la Formule E mais n'a pas encore de volant pour la saison à venir. "Bien sûr, j'ai déjà piloté une voiture électrique et je suis donc habitué à cette puissance instantanée, mais c'était ma première fois en off-road, ce qui requiert un style de pilotage complètement différent. J'ai pris beaucoup de plaisir et j'ai constaté une grande amélioration dans le peu de temps que j'ai passé en piste. C'est une super voiture, et je suis très content d'avoir participé à cette semaine d'essais et découvert ce dont la voiture est capable."

Fondateur et directeur exécutif d'Extreme E, Alejandro Agag est pour sa part ravi à l'issue d'une semaine "cruciale" pour le championnat : "Chaque kilomètre sur cette piste d'essais apporte des opportunités d'apprentissage essentielles, et en l'occurrence, nous avons décidé de mettre le paquet et d'inviter des noms parmi les plus grands et les plus respectés de notre sport pour mettre l'ODYSSEY 21 à l'épreuve et nous donner un feedback franc. Le fait qu'ils aient tous réagi de manière si positive représente un énorme gain de confiance pour le championnat."

"J'adresse mes félicitations et ma gratitude à l'équipe de Spark Racing Technology pour tout son travail face à nos essais les plus intensifs à ce jour. Je suis en mesure de dire que c'est un immense succès." Spark fournira une voiture à chacune des huit écuries engagées d'ici la fin du mois, tandis que la saison inaugurale devrait commencer en mars.

Avec Matt Kew

partages
commentaires
Le retour de la F1 à Rio dépend désormais du feu vert environnemental

Article précédent

Le retour de la F1 à Rio dépend désormais du feu vert environnemental

Article suivant

Renault : Il faut vite repenser le moteur F1 après le retrait de Honda

Renault : Il faut vite repenser le moteur F1 après le retrait de Honda
Charger les commentaires