Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Seidl doit patienter pour prendre ses fonctions chez McLaren

partages
commentaires
Seidl doit patienter pour prendre ses fonctions chez McLaren
Par :

Le nouveau directeur général de l'écurie McLaren, recruté en janvier dernier, ne pourra pas occuper son poste avant le mois de mai prochain.

McLaren a précisé ce lundi les conditions de recrutement de son nouveau directeur général, Andreas Seidl. L'écurie de Woking a annoncé en janvier que l'Allemand allait prendre en main la gestion quotidienne de l'écurie, dans un rôle le plaçant à la tête de la structure sur les Grands Prix. Néanmoins, il faudra patienter plusieurs semaines avant de le voir à l'œuvre. 

Pour des raisons sans aucun doute contractuelles et vraisemblablement liées à son ancien employeur, Andreas Seidl pourra commencer à travailler pour le compte de McLaren seulement à partir du 1er mai prochain. Une échéance confirmée par Zak Brown, PDG de McLaren Racing. 

"Nous sommes ravis qu'Andreas soit en mesure de rejoindre l'équipe le 1er mai", a-t-il indiqué. "Cela nous permet de poursuivre la dynamique de notre plan de redressement, et nous sommes impatients de l'accueillir chez McLaren."

Lire aussi :

En acceptant cette nouvelle mission, Andreas Seidl a pris la décision de quitter Porsche, où il a dirigé pendant plusieurs années le programme LMP1 de la marque, avec des succès nombreux en FIA WEC et aux 24 Heures du Mans.

En attendant son arrivée, l'équipe britannique peut compter sur la présence de son directeur sportif Gil de Ferran, alors que deux nouveaux pilotes ont été titularisés cette saison : Carlos Sainz et Lando Norris. Une autre recrue doit rejoindre McLaren en cours d'année, à savoir James Key, ancien directeur technique de Toro Rosso

McLaren doit présenter jeudi prochain sa nouvelle F1, toujours propulsée par l'unité de puissance Renault. 

Williams résiste et s'obstine dans la voie de l'indépendance

Article précédent

Williams résiste et s'obstine dans la voie de l'indépendance

Article suivant

Diaporama - Toutes les Williams F1 depuis 1975

Diaporama - Toutes les Williams F1 depuis 1975
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren
Auteur Basile Davoine