Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
209 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Seidl devait diriger Porsche Motorsport mais a choisi la F1

partages
commentaires
Seidl devait diriger Porsche Motorsport mais a choisi la F1
Par :
10 déc. 2018 à 13:32

En passe de rejoindre la Formule 1, Andreas Seidl aurait dû prendre la tête de l'ensemble des activités sportives de Porsche s'il était resté dans le giron du constructeur allemand.

L'ancien directeur d'équipe de la marque lors de son passage victorieux dans la catégorie LMP1 du WEC était programmé pour prendre en main la destinée de Porsche Motorsport, avec une implication à la fois en Formule E et en GT.

Après avoir mené le projet Formule E cette année, Andreas Seidl a démissionné de chez Porsche le mois dernier, et endossera un rôle important au sein d'une écurie F1 qui pourrait être McLaren.

Il avait précédemment entamé une réorganisation de Porsche Motorsport, qui combinera l'ancien département en charge du programme LMP1, désormais réorienté sur l'engagement en Formule E à partir de la saison 2019-20, avec le département GT.

Lire aussi :

Frank-Steffen Walliser, vice-président en charge du GT, change de poste pour se diriger vers une fonction liée aux voitures de série et sera responsable des lignes de produit Porsche 911 et 718.

Ancien vice-président LMP1, Fritz Enzinger a pris temporairement la direction générale de Porsche Motorsport. Il est également vice-président des activités sportives au niveau du groupe, avec une mission de coordination entre les marques de Volkswagen.

Il avait succédé à Wolfgang Durheimer, patron de Bentley, en février dernier suite à l'arrêt du programme LMP1 de Porsche.

Enzinger a insisté sur le caractère intérimaire de cette promotion, et qu'il allait notamment devoir recruter un nouveau directeur de Porsche Motorsport.

Il pense pouvoir retrouver son emploi initial à plein temps d'ici la moitié de l'année 2019. Quant au projet Formule E, son nouveau leader technique est désormais Malte Huneke, qui était auparavant en charge de la performance en LMP1.

Article suivant
Ricciardo : "La mort de Jules m'a affecté plus que je ne l'aurais imaginé"

Article précédent

Ricciardo : "La mort de Jules m'a affecté plus que je ne l'aurais imaginé"

Article suivant

Pirelli a choisi les pneus pour les quatre premiers GP

Pirelli a choisi les pneus pour les quatre premiers GP
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , WEC , Formule E
Équipes Porsche Team Boutique
Auteur Gary Watkins