Selon Ramirez, Alonso et Hamilton se battent ? armes ?gales

Après les onze premières courses de la saison, Fernando Alonso occupe la seconde place du championnat du monde, à sept longueurs de Lewis Hamilton

Après les onze premières courses de la saison, Fernando Alonso occupe la seconde place du championnat du monde, à sept longueurs de Lewis Hamilton.

Chez Renault, le pilote espagnol n'avait jamais été réellement inquiété par Fisichella et Trulli, mais au sein de McLaren les choses se déroulent différemment. Son nouvel équipier lui donne du fil à retordre et Ron Dennis soutient avec véhémence qu'il ne favorisera aucun des deux hommes.

Quand on demande à Jo Ramirez, ancien coordinateur de l'écurie McLaren, si la situation ressemble au duel Prost -Senna, il répond : "Sans aucun doute, de plus en plus à chaque course."

"Le plus difficile pour Fernando est de comprendre que McLaren n'est pas une équipe comme Ferrari, qui donne sa préférence à un pilote," poursuit le mexicain dans le journal As.

"Dennis a toujours prôné l'égalité, il n'y a pas de consignes d'équipe et Alonso doit comprendre cela. C'est la raison pour laquelle je lui ai dit qu'il devait davantage s'impliquer avec l'équipe, les convaincre. Lorsque je me rends sur les courses, je le vois dans un coin avec son père, ses amis et il ne se mélange pas avec le reste."

"Je peux vous assurer que personne dans l'équipe ne permettra à un pilote d'être avantagé par rapport à l'autre. Cela a toujours été ainsi chez McLaren. Ca va à l'encontre des règles et cela n'arrivera jamais avec Ron Dennis."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Jo Ramirez
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités