Pérez a failli abandonner et perdre la victoire

Si Sergio Pérez a remporté le Grand Prix d'Azerbaïdjan, il a bien failli en être autrement.

Deuxième victoire en Grand Prix pour Sergio Pérez ! Le pilote Red Bull s'est imposé cet après-midi à Bakou lors d'une course au final passionnant. Pérez n'était pourtant que sixième sur la grille de départ, mais il s'est défait de Sainz puis Gasly au premier tour, a dépassé Leclerc quelques instants plus tard et a fait l'overcut à la Mercedes de Hamilton lors de la phase d'arrêts au stand.

Lire aussi :

Par la suite, Red Bull se dirigeait vers un doublé, Verstappen menant avec plusieurs secondes d'avance et Pérez maintenant un écart d'environ une seconde sur Hamilton… mais le leader néerlandais a subi une crevaison à haute vitesse après 45 des 51 tours et a conclu sa course dans le mur.

Pérez a ainsi hérité de la première place, et après une interruption au drapeau rouge, a pris un moins bon envol que Hamilton au restart… mais le pilote Mercedes a manqué son freinage au premier virage et a tiré tout droit. Pérez n'avait plus qu'à assurer pour s'imposer.

"Je suis extrêmement content de cette journée", se délecte le Mexicain. "Tout d'abord, je dois dire que je suis vraiment désolé pour Max, car il a fait une course remarquable et il méritait vraiment la victoire, ça aurait été incroyable de faire ce doublé pour l'équipe. Mais en fin de compte, c'est une journée fantastique pour nous, et nous sommes passés près de l'abandon, mais heureusement nous sommes parvenus à finir la course. C'était vraiment très difficile jusqu'au bout."

Effectivement, le dénouement aurait pu être bien différent pour Pérez, qui s'est immobilisé en bord de piste après être passé sous le drapeau à damier, victime d'un problème hydraulique. En attendant, le Mexicain peut savourer son succès après ce duel haletant avec Hamilton.

"Il était très rapide tout au long de la course. Il m'a attaqué dès le premier tour, il m'a mis la pression dès le début", souligne Pérez, qui ajoute au sujet de la seconde extinction des feux : "J'ai pris un mauvais départ et il était à côté de moi mais je me suis dit que je n'allais pas rater ça, j'ai freiné aussi tard que possible et lui aussi. Ça n'a pas marché pour lui. Au moins c'est une bonne journée pour l'équipe. C'est vraiment un gros coup de fouet pour ma confiance et celle de l'équipe."

Cette victoire permet en tout cas à Pérez de se propulser à la troisième place du championnat, titulaire de 69 points contre 66 pour Norris. Verstappen (105) et Hamilton (101) restent loin devant.

partages
commentaires
Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du GP d'Azerbaïdjan 2021
Article précédent

Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du GP d'Azerbaïdjan 2021

Article suivant

Championnat - Verstappen et Hamilton au point mort !

Championnat - Verstappen et Hamilton au point mort !
Charger les commentaires