Sergio Pérez/Tim Wright : nouvelle relation chez Force India

L'ingénieur de course est généralement la personne qui est le plus en contact avec le pilote durant un weekend de Grand Prix, et joue donc un rôle crucial dans la réussite ou non, de l'équipe

L'ingénieur de course est généralement la personne qui est le plus en contact avec le pilote durant un weekend de Grand Prix, et joue donc un rôle crucial dans la réussite ou non, de l'équipe. Cette année, Sergio Pérez en a un nouveau, en la personne de Tim Wright.

Wright fut ingénieur en F3000, en GP2 puis en A1GP dans les années 2000 avant de faire ses débuts en Formule 1 chez Toyota, en 2008. Il a ensuite rejoint Lotus en 2010, avant que l'écurie ne devienne Caterham. L'équipe verte n'existant plus, celui qui était l'ingénieur de course de Marcus Ericsson l'an passé a pu rejoindre Force India.

"C'est génial d'être ici", commente le nouvel ingénieur du pilote mexicain. "Pendant l'intersaison, c'était utile d'avoir du temps pour s'habituer aux systèmes et aux procédés utilisés ici. Le groupe d'ingénierie est une bonne bande et j'ai été très bien accueilli. Je les ai bombardés de questions, et ils n'ont pas encore perdu patience !"

Cela ne fait pas longtemps que Wright connaît son nouveau poulain : "Nous nous sommes rencontrés il y a quelques semaines. Sergio était à l'usine pour une séance de simulateur donc nous avons déjà commencé à travailler ensemble. Cette semaine, nous serons au circuit ensemble et c'est là qu'on commence à vraiment comprendre un pilote, mais le processus est déjà en cours. Ce qui m'a frappé d'emblée, c'est sa soif de victoire et sa motivation. Il motive tout le monde dans l'équipe et a hâte d'entamer la saison".

Wright : "Ma responsabilité de coordonner le fonctionnement de la voiture"

L'ingénieur de course joue un rôle-clé au sein du garage, garant de toutes les opérations effectuées sur la monoplace dont il ou elle est responsable.

"Au circuit, mon travail est concentré sur le fonctionnement de la voiture", explique Wright. "Il faut être conscient de tout ce qui se passe dans le garage, car c'est ma responsabilité de coordonner le fonctionnement de la voiture. Cela signifie que je dois diriger les mécaniciens, les techniciens, les autres ingénieurs et, bien sûr, le pilote".

"La plupart du temps est passée à donner un retour technique sur la voiture", renchérit Pérez. "Après chaque séance, nous remplissons un questionnaire sur la maniabilité et sur la performance, et nous décidons où nous pouvons nous améliorer et changer des choses. Nous discutons de tout et nous essayons de trouver la meilleure solution pour rendre la voiture plus rapide. Mais si on change une chose sur la voiture, cela aura un impact sur un autre endroit. Trouver l'équilibre parfait pour la voiture est toujours un compromis. C'est pour ça qu'il faut prendre la décision avec son ingénieur de course".

Pérez : "Quand je suis au volant, mon ingénieur devient mes yeux et mes oreilles"

Une bonne relation entre ingénieur de course et pilote est cruciale pour aboutir sur des résultats probants, et plusieurs couples célèbres ingénieur/pilote sont connus pour leur symbiose, par exemple Rob Smedley et Felipe Massa ou Ayao Komatsu et Romain Grosjean.

"Il faut former une bonne relation de travail rapidement et s'il y a une amitié sincère, c'est un bonus", relativise Wright. "Mais il n'y a pas de raccourcis en Formule 1 ; le secret est donc de travailler dur et de bien communiquer. Cela prend du temps de construire une relation de confiance et de respect, mais cela vient d'un travail acharné pour améliorer la voiture".

Pour Pérez, il n'y a rien de plus essentiel. "C'est la relation la plus importante que l'on puisse avoir en Formule 1. Quand je suis dans la voiture, mon ingénieur devient mes yeux et mes oreilles pour tout ce qui se passe autour de moi. C'est la seule personne qui peut me parler à la radio et il me fournit toutes les informations au sujet de la course. Avec le temps, la relation se renforce et l'ingénieur finit par savoir exactement de quelle information on a besoin ; la relation devient intuitive", conclut le Mexicain.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Sergio Pérez , Romain Grosjean , Marcus Ericsson
Équipes Force India
Type d'article Actualités