Sergio Pérez victime du trafic à Monaco

Seulement neuvième à l'issue des qualifications du Grand Prix de Monaco, Sergio Pérez s'est retrouvé dans un embouteillage en Q3.

Sergio Pérez victime du trafic à Monaco

En tête dans la première séance d'essais libres, Sergio Pérez a vu son week-end monégasque se compliquer au fil des jours. Samedi après-midi, alors que son coéquipier Max Verstappen était dans le match pour la pole position, le Mexicain a quant à lui signé le neuvième temps de la Q3, les deux pilotes Red Bull étant séparés par près d'une seconde !

Pérez aurait toutefois pu prétendre à une meilleure place sur la grille de départ s'il n'avait pas été gêné dans son ultime tour lancé. En amélioration dans ses premiers secteurs, le pilote mexicain est tombé nez à nez avec trois monoplaces au ralenti à la sortie de la Rascasse. Même s'il a été en mesure de se frayer un chemin sans trop de mal, Pérez a laissé s'échapper de précieux dixièmes et, très probablement, ses chances de podium à Monaco.

"C'était un désastre", a-t-il soufflé à l'issue des qualifications. "Nous avons changé notre approche pour bien progresser en qualifications, et en Q2, nous avons fait un bon pas en avant. Mais la piste se refroidissait et en Q3, dans le premier tour, je ne sentais plus le train avant. Les pneus étaient très froids. Puis dans la deuxième tentative, le tour se passait bien jusqu'à ce que je me heurte à beaucoup de trafic. J'ai perdu beaucoup de temps."

Lire aussi :

Sans ce trafic dense typiquement monégasque, Pérez estimait pouvoir améliorer sa marque en Q2, 1'11"0, "d'un dixième ou deux", ce qui l'aurait placé devant l'AlphaTauri de Pierre Gasly et également devant le leader du championnat, Lewis Hamilton.

Pérez ne se fait pas d'illusions quant à l'issue de sa course. La nature étroite du circuit de Monaco rend toute tentative de dépassement extrêmement difficile et, sauf grand retournement de situation avec un Safety Car sublimant la stratégie de l'équipe ou l'arrivée de la pluie, le départ devrait être la seule grande opportunité de dépassement du Mexicain et des autres pilotes de la grille.

"C'est Monaco", a-t-il expliqué lorsque Motorsport.com lui a demandé ce qu'il pouvait viser en course. "Nous savons qu'il n'est pas possible de bien remonter ici. Mais nous espérons y arriver. Du point de vue de la stratégie, c'est très, très difficile. Donc, nous verrons ce que nous pourrons faire."

"La première séance d'essais était bonne, les choses se sont améliorées. Mais malheureusement, quand ça a compté en Q3, j'étais une demi-seconde plus lent que mon tour de Q2. Nous avons donc manqué notre coup, et nous savons combien les qualifications sont importantes ici."

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires

Related video

TV gratuite vs payante : comment se positionne la F1
Article précédent

TV gratuite vs payante : comment se positionne la F1

Article suivant

L'idée qui aurait privé Leclerc de la pole à Monaco

L'idée qui aurait privé Leclerc de la pole à Monaco
Charger les commentaires