Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Seul Grosjean utilisera les évolutions Haas vendredi

partages
commentaires
Seul Grosjean utilisera les évolutions Haas vendredi
Par :

Chez Haas F1 Team, seul Romain Grosjean disposera des évolutions de la VF-19 pour les séances d'essais du vendredi à Barcelone.

Haas dispose au Grand Prix d'Espagne d'évolutions non négligeables, notamment au niveau du fond plat, de l'aileron avant, des déflecteurs et des rétroviseurs. En Essais Libres 1 et 2, c'est uniquement Romain Grosjean qui testera ces nouveautés, Kevin Magnussen se contentant de l'ancienne version à des fins de comparaison.

"Demain, nous ferons rouler une voiture avec l'ancienne spécification et l'autre avec la nouvelle, pour avoir quelque chose à comparer", confirme le directeur d'équipe Günther Steiner. "Si nous avons des problèmes avec la nouvelle spécification, au moins, nous pourrons comparer."

"Si l'on met deux voitures sur la nouvelle spécification et qu'on a un problème, on se demande si ce sont les pneus ou les évolutions qui le causent. Par conséquent, si tout se passe comme prévu, nous pourrons convertir la seconde voiture vendredi soir. Nous avons toutes les pièces nécessaires. Nous voulions vraiment mener une comparaison pour ne pas être encore plus déroutés par le problème des pneus."

Lire aussi:

Les pneus semblent effectivement être le pire ennemi de Haas en cette saison 2019. L'écurie américaine ne parvient pas à faire chauffer ses gommes comme il se doit, et son niveau de performance en a grandement pâti lors des dernières courses en date. La solution à ce problème, elle, n'a pas encore été trouvée.

"Nous savons ce qu'il nous faut, mais nous ne savons pas comment le faire", poursuit Steiner. "Il nous faut juste trouver la fenêtre de température en mettant davantage de chaleur dans les pneus. Cela paraît presque trop simpliste, donc on pourrait se demander pourquoi nous ne le faisons pas ? C'est parce que nous ne savons pas comment mettre la température dans le pneu. Nous ne sommes pas les seuls, mais nous sommes peut-être plus affectés que d'autres, je l'admets sans concession."

Après avoir été performant à Barcelone en essais hivernaux, l'Italien a toutefois bon espoir que ses monoplaces se montrent plus compétitives qu'elles ne l'ont été récemment.

"Ça ne peut pas être pire. Je pense que Bakou était le pire. Après trois courses comme celles que nous venons de vivre, on perd forcément en confiance. Ce n'est pas comme si j'allais vous dire que ça va bien se passer ici. Mais ça devrait. Ça allait en essais, ça allait en Australie, et si nous reculons maintenant, nous allons nous demander ce qui s'est passé", conclut-il.

Propos recueillis par Jonathan Noble

 
Les évolutions de Mercedes à Barcelone dévoilées

Article précédent

Les évolutions de Mercedes à Barcelone dévoilées

Article suivant

La F2 va adopter les pneus 18" un an avant la F1

La F2 va adopter les pneus 18" un an avant la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Pilotes Romain Grosjean , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel