Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
37 jours

Silverstone - "Liberty a l'air favorable à notre point de vue"

partages
commentaires
Silverstone - "Liberty a l'air favorable à notre point de vue"
Par :
10 janv. 2017 à 12:37

Silverstone a récemment brandi la menace d'une rupture de son contrat avec la Formule 1 fin 2019, mais une telle décision demeure loin d'être actée.

Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Pascal Wehrlein, Manor Racing joue de la batterie sur la scène de Silverstone
L'atmosphère du circuit
Jenson Button, McLaren MP4-31
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 sur la grille
Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid fête sa victoire

Rappelons que Silverstone, dans ce cas de figure, devrait informer le détenteur des droits commerciaux de ses intentions avant l'édition 2017 du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Or, la Formule 1 est en cours de rachat par le groupe américain Liberty Media, ce qui pourrait représenter une opportunité pour Silverstone de renégocier son contrat avec des termes plus favorables. C'est ce qu'explique John Grant, président du BRDC qui détient le circuit anglais, dans les colonnes d'Autosport.

"Quelques éléments vont en notre faveur", affirme Grant. "Le rachat de la F1 à venir devrait s'avérer utile à moyen terme. Liberty a vraiment l'air favorable à notre point de vue. Il faut rééquilibrer l'équation économique. Nous explorons beaucoup d'options et discutons avec un certain nombre de parties."

L'utilisation de l'argent public est sujet à débat outre-Manche, dans un contexte où le gouvernement conservateur du Royaume-Uni n'envisage pas avec bienveillance les dépenses considérées comme superflues.

"Il existe des arguments convaincants quant à l'utilisation de l'argent public, mais nous comprenons que la F1 est vue comme un sport de riche", poursuit Grant. "Je ne pense pas qu'une aide financière soit possible politiquement, mais d'autres formes de soutien public pourraient l'être."

Même si Silverstone activait la clause lui permettant de rompre son contrat avec la Formule 1, le Grand Prix pourrait avoir lieu sur un autre circuit britannique... et Silverstone pourrait même engager de nouvelles négociations.

"Si nous l'activons bel et bien, nous ne voyons pas ça comme le point final : ce serait la base de nouvelles négociations", souligne Grant. "Nous ne verrions pas cela comme quelque chose d'irrévocable."

Et la vente ?

Un autre sujet majeur, et récurrent, est celui de la vente du circuit de Silverstone. Le BRDC n'a jamais fait affaire avec un potentiel acquéreur, et ce sujet n'est plus une priorité, surtout depuis que Silverstone s'est assuré la présence du World RX à partir de 2018.

"Nous avons reçu un soutien monumental du Heritage Lottery Fund", indique Grant. "De plus, les partenariats avec les communes et les entreprises ont permis de fournir une grande partie du budget requis. C'est un grand pas en avant, car cela devrait attirer 500 000 nouveaux visiteurs à Silverstone tous les ans. Et cela représente un dossier commercial plus solide pour l'hôtel, ce que nous désirons depuis des années."

"Avec tous ces éléments qui commencent à aller dans notre sens, nous nous sentons plus optimistes, nous avons moins de pression quant au fait de trouver un accord immédiatement [pour vendre Silverstone]."

Avec Kevin Turner et Autosport

Article suivant
Marchionne à la retraite en 2019 ?

Article précédent

Marchionne à la retraite en 2019 ?

Article suivant

Droits TV de la F1 : SFR en lice pour succéder à Canal+ ?

Droits TV de la F1 : SFR en lice pour succéder à Canal+ ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Benjamin Vinel