Simona de Silvestro opposée à un championnat féminin

Les voix continuent décidément de s'élever contre la proposition de Bernie Ecclestone, qui aurait apprécié la création d'un Championnat du Monde de F1 100% féminin pour pallier aux actuelles difficultés rencontrées par les femmes qui veulent accéder au plus haut niveau.

Depuis lors, seule la pilote de développement de l'équipe Lotus Carmen Jorda s'est montrée enthousiaste à l'idée, tandis que bien des personnalités - femmes et hommes - dénoncent la stigmatisation adjacente à la concrétisation d'un tel projet. Louise Richardson n'avait d'ailleurs pas hésité à affirmer qu'elle se sentait humiliée à l'évocation de l'idée du grand argentier de la F1.

Après Richardson, Susie Wolff ou encore Tatiana Calderon, la pilote IndyCar Simona de Silvestro s'oppose elle aussi à un championnat créé uniquement pour les femmes.

"L'idée est intéressante car elle a le mérite d'exister et de faire débat," a déclaré de Silvestro au site Crash.net. "Mais pour moi, les choses sont claires : ce n'est pas la voie à suivre. Personnellement, j'ai montré que je pouvais être aussi rapide que les hommes, voire plus rapide que certains. J'espère donc qu'une femme obtiendra la chance de piloter en F1 parce qu'elle le mérite, tout simplement."

En course, je n'ai jamais éprouvé la moindre différence mentale ou physique en comparaison aux hommes.

Simona de Silvestro

"Je n'ai jamais éprouvé la moindre différence mentale ou physique avec les hommes, je ne pense vraiment pas que nous soyons moins douées pour la course. Je suis montée sur le podium partout où j'ai couru ou presque, il faut parfois se préparer un peu différemment mais jamais je ne me suis dit que je ne serais pas capable de piloter une F1 ou une IndyCar comme les hommes le font."

Si la Suissesse ne voit aucune différence notable entre les femmes et les hommes en sport automobile, elle est également d'avis qu'il s'agit de l'un des rares sports au monde où les femmes peuvent boxer dans la même catégorie que leurs homologues masculins : un fait précieux.

"Les femmes peuvent rivaliser, cela a toujours été et c'est exactement comme cela que les choses doivent se passer à l'avenir. Lorsqu'ils portent un casque et se trouvent dans une voiture de course, vous ne pouvez pas faire la différence entre un homme et une femme."

"Le sport automobile est dominé par les hommes, mais il y a de plus en plus de femmes. Les temps changent et nous devons montrer que nous sommes capables d'atteindre le même niveau qu'eux," a conclu de Silvestro, qui prendra à nouveau part aux 500 Miles d'Indianapolis en mai prochain en compagnie de l'équipe Andretti Autosport.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Susie Wolff , Simona De Silvestro , Bernie Ecclestone , Carmen Jorda , Tatiana Calderon
Type d'article Actualités
Tags bernie ecclestone, carmen jorda, championnat féminin, femmes, femmes pilotes, louise richardson, simona de silvestro, susie wolff, tatiana calderon