Singapour, la "meilleure course" de Williams cette saison ?

Sur le tracé urbain de Singapour, Williams savait que sa FW36 serait en difficulté

Sur le tracé urbain de Singapour, Williams savait que sa FW36 serait en difficulté. Et pourtant, l'équipe de Grove est passée proche d'un gros résultat en plaçant ses deux monoplaces dans les points à quelques encablures du drapeau à damier. Si Felipe Massa a ramené une cinquième place précieuse, Valtteri Bottas a tout perdu dans le dernier tour au volant d'une monoplace à l'agonie.

Quoi qu'il en soit, au-delà du résultat comptable, au sein de l'écurie britannique on est convaincu d'avoir franchi un cap d'importance. Dans la gestion du week-end, la manière de mener les opérations et le travail pour améliorer les performances entre le vendredi et le dimanche, tout a parfaitement fonctionné.

"Pat [Symonds, directeur technique] m'a dit après la course qu'il pensait que c'était la meilleure course qu'il avait vu chez Williams depuis 14-15 mois qu'il est là", a confié Rob Smedley, ingénieur en charge de la performance. "Ce n'était pas juste par rapport à ce que nous avons fait en course ; tout le week-end a été très bon par rapport à l'attitude que nous avons et la science que nous appliquons, l'expérience que nous sommes en mesure d'utiliser pour dire "oui, nous croyons que c'est ça le problème". Et nous savions quel était le problème au milieu des EL2, donc nous l'avons analysé et résolu."

Lors des premiers essais libres, Massa et Bottas étaient en difficulté, mais l'effort collectif a porté ses fruits pour rétablir la situation.

"Nous avons gardé la tête baissée et nous sommes revenus dans une meilleure position le samedi", constate Smedley. "Nous étions de retour là où nous devions être, si ce n'est un peu mieux. Je ne crois pas que nous nous attendions à avoir le rythme en qualifications ou en course. Je crois que c'est réellement dû au formidable travail d'équipe. Nous procédons de mieux en mieux à chaque fois."

En marquant 10 points, Williams a pu conserver la troisième place du championnat constructeurs, même si l'équipe n'avait pas aussi peu "scoré" depuis le Grand Prix du Canada. Un véritable paradoxe aux yeux de Smedley.

"Ironiquement, c'est l'un de nos plus mauvais résultats depuis longtemps et nous avons mieux agi que nous l'avions fait depuis que je suis ici. Si cette équipe veut gagner des titres mondiaux, elle doit mieux opérer que n'importe qui dans la pitlane."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Valtteri Bottas
Équipes Williams
Type d'article Actualités