Sirotkin roulera avec Renault en essais privés

Sergey Sirotkin pilotera probablement pour Renault lors des essais privés en cours de saison, à Barcelone et Silverstone. 

Sirotkin roulera avec Renault en essais privés
Sergey Sirotkin, Renault Sport F1 Team
Sergey Sirotkin, Renault Sport F1 Team R.S.16
Sergey Sirotkin, Renault Sport F1 Team R.S.16
Sergey Sirotkin, Renault Sport F1 Team R.S.16
Sergey Sirotkin, Renault Sport F1 Team R.S.16

Avant le Grand Prix de Russie, Sergey Sirotkin a signé un contrat de pilote d’essais avec Renault, ce qui lui a permis de participer à la première séance d’essais libres à Sotchi, vendredi matin. Samedi, une conférence de presse avec Boris Rotenberg, soutien de Sirotkin via SMP Racing, et le directeur de la compétition de Renault, Frédéric Vasseur, a permis d’en apprendre davantage sur le programme à venir du pilote russe. 

Priorité au GP2

Alors que Sirotkin doit se concentrer sur sa saison en GP2 avec ART, il est peu probable qu’il soit amené à piloter à nouveau la Renault R.S.16 le vendredi matin. Une mission qui devrait d’ailleurs être confiée au troisième pilote Esteban Ocon au cours de l’année. En revanche, des opportunités se présenteront lors des essais privés programmés après les Grands Prix d’Espagne et de Grande-Bretagne. 

"Il fera d’abord une journée d’essais en dehors d’un week-end de Grand prix, et ensuite il participera à des EL1 à la fin de la saison, mais il doit d’abord se concentrer sur le GP2", a confirmé Vasseur. 

Ce dernier n’a pas manqué de souligner l’excellent travail effectué par Sirotkin vendredi matin à bord de la Renault : "Sergey a participé aux EL1 à Sotchi hier et il a fait du bon travail, pas seulement en termes de rythme. C’était la première fois qu’il était dans la voiture, et avec les nouvelles règles il y avait beaucoup de choses à gérer. Mais il n’a pas fait d’erreur et a fait un travail parfait."

Candidat pour 2017

Alors que le line-up Renault est actuellement formé par Kevin Magnussen et Jolyon Palmer, Sirotkin apparaît déjà comme un candidat à un baquet de titulaire pour la saison prochaine. Mais Vasseur a rappelé que le Losange n’en était pas encore à cette réflexion. 

"Il est un peu trop tôt pour parler de 2017. La situation fait que la F1 est un projet à long terme pour nous, et si l’on considérera le sujet des pilotes, il est encore trop tôt pour y réfléchir."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires
Alonso - La Q3 est "très possible" à Sotchi
Article précédent

Alonso - La Q3 est "très possible" à Sotchi

Article suivant

EL3 - Mercedes dans son propre écosystème

EL3 - Mercedes dans son propre écosystème
Charger les commentaires