Six infos à retenir avant le GP du Japon

Le Grand Prix de Formule 1 du Japon aura lieu en fin de semaine sur le magnifique et difficile circuit de Suzuka.

La première course japonaise de Formule 1 moderne a été organisée en 1976 sur l’ancien tracé du circuit de Fuji. Quatre éditions ont été disputées à Fuji mais, au fil des ans, la majorité des épreuves a eu lieu à Suzuka. Et depuis 2009, la course est bien installée sur ce tracé.

1

Le circuit de Suzuka, dessiné par le Néerlandais John Hugenholz, a été construit en 1962 par Honda pour y essayer ses motos. Le tracé de 5,807km et aux 17 virages, dispose d’un pont qui permet à la piste de se croiser, présentant une forme en ‘8’ unique en F1. Ainsi, Sukuka tourne en sens horaire dans une section, puis antihoraire dans l’autre.

2

En 2004, l’arrivée d’un typhon sur le Japon lors du week-end du Grand Prix a, événement rare, forcé l’annulation de la séance de qualifications du samedi. La séance a donc été organisée le dimanche matin, juste avant le départ de la course.

3

C’est sur le circuit de Fuji que s'est jouée la dramatique finale du Championnat du monde 1976, qui mettait aux prises James Hunt et Niki Lauda. Le départ est donné sous la pluie battante et Lauda décide d’abandonner au second passage, jugeant les conditions trop dangereuses. Hunt doit stopper au 69e tour pour changer son pneu avant gauche dégonflé. Il repart et termine troisième, suffisant pour décrocher le titre par un seul point!

L’histoire de la F1 a connu cinq écuries à arborer le drapeau du pays du soleil levant : Honda (1964 à 68, puis de 2006 à 2008), Kojima (1976 et 1977), Maki (1974 à 1976), Super Aguri (2006 à 2008) et Toyota (2002 à 2009). De plus, 17 pilotes japonais ont pris le départ d’au moins un Grand Prix.

5

Le Grand Prix de 1989 a vu Ayrton Senna et Alain Prost, coéquipiers chez McLaren et rivaux dans la course au titre, s’accrocher en course à Suzuka! Senna tenta de doubler Prost au freinage de la chicane, mais le Français ferma la porte. Senna parvint à repartir et à remporter la course, mais il fut disqualifié peu après l'arrivée pour avoir court-circuité la fameuse chicane. Prost fut donc sacré champion du monde.

6

Impossible de parler du Grand Prix du Japon sans évoquer le terrible et tragique accident de Jules Bianchi l’an dernier. Au 41e tour d’une course disputée sous une pluie battante, la Marussia de Bianchi sortait de la de piste et s’encastrait sous un tracteur-grue. L’impact subi à la tête par le Français fut terrible ; on parle d’un pic à 254g. Opéré, puis rapatrié en France quelques semaines plus tard, Bianchi n’a jamais repris conscience et est décédé le 17 juillet dernier.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Type d'article Preview
Tags chiffres, f1, fuji, japon, suzuka