Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Six motoristes F1 dont Honda en 2026, inédit depuis 2008

La FIA a dévoilé l'identité de six motoristes engagés pour la nouvelle ère moteur à partir de 2026. Ford en fait partie aux côtés de Red Bull, mais aussi Honda.

Les monoplaces dans le parc fermé

Photo de: Carl Bingham / Motorsport Images

Alpine Racing, Audi, Ferrari S.p.A., Honda Racing Corporation, Mercedes-AMG High Performance Powertrains Ltd, Red Bull Ford. Tels sont les six motoristes engagés pour la nouvelle ère moteur de la Formule 1, qui commence à devenir concrète.

Les unités de puissance de F1 vont évoluer en 2026, avec l'utilisation de carburants écologiques ainsi qu'une plus grande part d'électrique. Les discussions durent depuis longtemps avec les différentes parties prenantes quant à la finalisation de cette réglementation.

Certaines n'ont pas concrétisé le projet envisagé de rejoindre la catégorie reine du sport automobile, comme Porsche ; d'autres s'y engagent bel et bien. C'est le cas d'Audi, qui reprendra la structure gérée par Sauber à Hinwil (actuellement baptisée Alfa Romeo) mais aussi de Ford, qui va collaborer avec Red Bull Powertrains dans le conception du groupe propulseur nouvelle génération. De manière intéressante, Honda en est également, alors que le motoriste japonais n'a manifestement pas d'avenir avec les écuries au taureau.

"Ces entreprises vont fournir la prochaine génération d'unités de puissance de Formule 1, présentée dans les réglementations F1 sportive et technique 2026 de la FIA, publiées sur le site internet de la FIA", indique le communiqué de la fédération.

"La confirmation de la présence de six motoristes en Formule 1 à partir de 2026 témoigne de la force du championnat et de la solidité de la réglementation technique créée avec application par la FIA, en collaboration étroite avec la Formule 1 et les motoristes", ajoute le président de la fédération, Mohammed Ben Sulayem. "L'unité de puissance est au cœur de l'innovation technologique et rend l'avenir de la Formule 1 encore plus écologique tout en maintenant le spectacle des courses. Je suis reconnaissant de la confiance de leaders mondiaux de l'automobile, démontrée par leur engagement en Formule 1."

Malgré son projet avec Andretti Autosport, General Motors ne fait pas partie des motoristes engagés pour la nouvelle ère, puisqu'il s'agirait potentiellement de rebadger un groupe propulseur existant au nom de Cadillac, peut-être celui de Honda.

Si la liste n'évolue pas d'ici là, les six motoristes représenteront en tout cas un plateau inédit depuis la saison 2008, lorsque l'on retrouvait en F1 Ferrari, Mercedes, BMW, Renault, Toyota et Honda.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Red Bull présente sa F1 2023
Article suivant Red Bull avec des livrées spéciales pour les trois GP aux USA

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse