SLF - Interview exclusive de Yelmer Buurman

Yelmer Buurman est l'un des prétendants au titre de cette troisième saison de SuperLeague Formula

Yelmer Buurman est l'un des prétendants au titre de cette troisième saison de SuperLeague Formula. Le pilote du Milan AC est actuellement deuxième du championnat. Il répond en exclusivité aux questions de ToileF1.com.

Yelmer, les Français ne vous connaissent pas vraiment, pouvez-vous vous présenter ?


"Oh, eh bien, je m’appelle Yelmer Buurman, je suis Néerlandais, beau et jeune, et je vais être champion 2010 SuperLeague Formula !"

"Ah oui !"

"J’en ai bien l’intention en tout cas ! Mais j’ai de quoi faire avec mes adversaires Craig Dolby et Davide Rigon. Sans parler des autres. Le championnat est en fait très ouvert et avec une centaine de points distribués lors de chaque week-end de course, vous n’êtes finalement jamais vraiment à l’abri d’une mauvaise surprise…"

Qu’est-ce-que ça signifierait, un titre ?


"Eh bien, c’est la meilleure façon de récompenser un pilote pour son investissement tout au long de la saison. Investissement humain, parfois financier, et sportif, bien entendu. C’est aussi la meilleure façon de remercier mon équipe pour le travail qu’elle fait pour moi. J’aimerais vraiment gagner, d’autant plus qu’on a quand même cette saison de jolis noms sur la feuille de temps. Ce serait vraiment chouette."

Certains adversaires sont effectivement passés par la F1…


"Oui, et beaucoup ont des parcours tout aussi respectables, dans d’autres disciplines junior ou en endurance. Il y a vraiment une complémentarité dans les expériences des uns et des autres. Ce n’est nullement une voie de garage ou une série dans laquelle tu vas si tu n’as rien d’autre à faire. En tout cas, pas pour moi. Et puis on a vu avec Andy Soucek et Ben Hanley qui ont débarqué comme ça que notre place n’est jamais assurée car d’autres sont capables de monter dans la voiture et de faire des choses vraiment top."

Le choix SuperLeague Formula est naturel pour toi ?


"Oui. Tout simplement car c’est la seule série qui ne me coûte pas un bras, et qui me permet de me battre avec un matériel que j’estime être à la hauteur de ce que je peux faire. Il y a de l’argent, une bonne atmosphère, et l’auto est fun à conduire. Tout ça, sans les inconvénients des fans envahissants et des sollicitations média tordues."

J’espère n’être ni l’un ni l’autre !


"Non, ça va ! Maintenant, si tu es gentil, je peux te signer un autographe ! N’oublie pas que je serai champion en fin de saison !"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Davide Rigon , Yelmer Buurman , Andy Soucek , Ben Hanley , Craig Dolby
Type d'article Actualités