Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
85 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
106 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
120 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
134 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
162 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
239 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
253 jours

La F1 allonge une des zones DRS du circuit de Sotchi

partages
commentaires
Par :
25 sept. 2019 à 10:25

En vue du Grand Prix de Russie 2019 de F1, l'une des deux zones DRS de l'Autodrome de Sotchi a été allongée.

Le Grand Prix de Russie a fait son arrivée au calendrier de la Formule 1 en 2014. Le circuit de Sotchi, dessiné autour du complexe du village olympique utilisé pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2014, est depuis lors doté de deux zones DRS : la première dans la pleine charge du début du tour, avec un point de détection situé au niveau de ligne de départ/arrivée, et la seconde dans la pleine charge entre les virages 10 et 13, avec un point de détection avant le virage 10.

Lire aussi :

C'est cette seconde zone qui va subir une modification. En effet, l'an passé, le point d'activation possible était situé 203 mètres après le virage 10, ce qui le plaçait quasiment au milieu de la courbe qui forme le virage 11. Désormais, l'activation pourra se faire 70 mètres seulement après le virage 10, ce qui permet d'augmenter la longueur de la zone DRS de 133 mètres. Le rallongement de cette zone, déjà relativement étendue, intervient une semaine après l'ajout d'une troisième zone DRS sur le circuit urbain de Singapour.

Pour rappel, le DRS (sigle pour drag reduction system, soit "système de réduction de la traînée") est un dispositif qui permet, en course, à tout pilote situé à moins d'une seconde de l'adversaire qui le précède de bénéficier d'un surplus de vitesse grâce à l'abaissement du volet supérieur de l'aileron arrière. Ce dernier, offrant alors une moins grande résistance à l'air, accentue automatiquement la vitesse de pointe de la monoplace qui l'utilise. En essais libres et en qualifications, l'utilisation du DRS est libre (sans condition de proximité avec une autre voiture) dans les zones prévues à cet effet.

Article suivant
L'arrêt en piste immédiat a sauvé le moteur de Pérez

Article précédent

L'arrêt en piste immédiat a sauvé le moteur de Pérez

Article suivant

Le programme TV du Grand Prix de Russie

Le programme TV du Grand Prix de Russie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Auteur Fabien Gaillard