Sotchi étudie des changements pour favoriser les dépassements

Dans la lignée de ce qu'avait annoncé Ross Brawn au début du mois de décembre, des modifications pourraient être apportées au circuit de Sotchi, théâtre du Grand Prix de Russie, pour favoriser les situations de dépassement.

Propriétaire de la Formule 1, Liberty Media étudie toutes les pistes pouvant améliorer le spectacle. L'un des points identifiés par Ross Brawn et son équipe touche aux tracés. "Le programme aérodynamique commence maintenant à s'accélérer", expliquait le manager sportif de la F1 à Motorsport.com début décembre, "et le travail sur le développement des circuits est en cours. Nous avons déjà pris contact avec certains circuits au sujet de possibles modifications améliorant la course."

Du côté de l'Albert Park de Melbourne, des pistes ont d'ailleurs été étudiées récemment, mais le projet présenté n'a finalement pas été retenu, sans pour autant fermer la porte pour l'avenir.

À Sotchi, où l'ancien site olympique accueille le Grand Prix de Russie depuis 2014, les critiques fusent régulièrement sur le manque d'intérêt de la piste pour le spectacle et les dépassements. Conscients de la problématique, les organisateurs ont révélé que la réflexion était désormais en cours pour apporter de légères retouches au tracé, mais probablement pas avant 2019.

"Les fans savent qu'à cause de son tracé, l'Autodrome de Sotchi manque un peu de dépassements", admet auprès de Motorsport.com Alexey Titov, PDG de la société en charge de l'organisation du Grand Prix. "C'est pourquoi nous travaillons très étroitement avec Charlie Whiting [directeur de course], la FIA et la FOM. Nous voulons essayer de changer la situation en apportant de petites modifications techniques. Vous ne les verrez pas forcément depuis les tribunes ou à la télévision, mais nous espérons que ces changements amélioreront l'aspect sportif des courses et que nous aurons davantage de dépassements."

"Théoriquement, ça peut aller d'élargir ou rétrécir certaines portions du circuit jusqu'à changer le tarmac pour qu'il affecte les pneus différemment. Ça pourrait forcer les équipes à utiliser différentes stratégies. Je ne pense pas que ce sera pour 2018, mais nous explorons ces idées. Nous réfléchissons à améliorer la situation."

Le prochain Grand Prix de Russie aura lieu le 30 septembre prochain, une date inhabituelle en raison de la Coupe du monde de football organisée dans le pays au début de l'été.

Propos recueillis par Yaroslav Zagorets

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Circuit Sochi Autodrom
Type d'article Actualités
Tags alexey titov, sotchi