Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse
Stefan Bellof
Prime
Contenu spécial

Souvenir - Stefan Bellof, la flèche brisée

Il y a soixante ans jour pour jour, le 20 novembre 1957, naissait le pilote le plus brillant et prometteur que l'Allemagne allait connaître avant l'avènement de Michael Schumacher.

L’histoire est bien connue, l’histoire dans l’histoire un peu moins sans doute mais elle l’est aussi. Elle a juste, peut-être, été un peu oubliée avec les années.

L’édition 1984 du Grand Prix de Monaco, la plus humide – inondée, plutôt – de toutes, fut interrompue peu avant la mi-course alors qu’un certain Ayrton Senna, qui disputait sa première saison de F1 avec une Toleman, venait de dépasser Alain Prost sur la piste détrempée après être revenu de la seconde moitié du peloton en dépassant un à un ses adversaires.

Article précédent Williams : L'intégration du Halo est plus complexe que son aéro
Article suivant Le GP d'Abu Dhabi, "presque un championnat en soi" pour Renault

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse