Stats - Bottas dans le club des vainqueurs

partages
commentaires
Stats - Bottas dans le club des vainqueurs
Par : Fabien Gaillard
1 mai 2017 à 15:45

Motorsport.com se penche sur les statistiques et les chiffres intéressants du Grand Prix de Russie 2017 de Formule 1, remporté par Valtteri Bottas sur Mercedes !

Diapo
Liste

1/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

En signant sa 47e pole position, Sebastian Vettel s'est rapproché à 16 unités de son adversaire le plus proche, un certain... Lewis Hamilton (63). C'est la première pour lui depuis le GP de Singapour 2015.

2/21

Photo de: XPB Images

Avec la deuxième place de Kimi Räikkönen, à 59 millièmes, il s'agissait du premier doublé en qualifications pour la Scuderia Ferrari depuis le Grand Prix de France 2008.

3/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Et pourtant, malgré cette première ligne verrouillée, c'est Valtteri Bottas qui s'est emparé de la tête, lui permettant de mener deux Grands Prix consécutifs pour la première fois de sa carrière.

4/21

Photo de: LAT Images

Petit événement tout de même à Sotchi : pour la première fois depuis l'arrivée au calendrier du Grand Prix de Russie, une autre voiture qu'une Mercedes a mené la course, grâce à la stratégie différenciée de Sebastian Vettel, qui a franchi la ligne de départ/arrivée en leader entre le 27e et le 34e tour. Bottas a mené les 44 autres.

5/21

Photo de: LAT Images

Malgré la pression des derniers tours, la victoire est bien revenue à Valtteri Bottas. Cette première victoire fait de lui le 107e pilote de l'Histoire de la Formule 1 à gagner un GP. Le dernier nouveau vainqueur en date était Max Verstappen, en Espagne l'an passé.

6/21

Photo de: LAT Images

La première victoire de Bottas a été acquise au bout de son 81e départ en F1, soit autant qu'Eddie Irvine, mais moins que des pilotes comme Mika Häkkinen (96), Nico Rosberg (111) ou Jenson Button (113). Le recordman en la matière est Mark Webber qui a dû attendre 130 courses avant de monter sur la plus haute marche du podium.

7/21

Bottas rejoint le club des Finlandais ayant remporté au moins une course avant lui avec Keke Rosberg, Mika Häkkinen, Kimi Räikkönen et Heikki Kovalainen. Il est à noter que seuls trois représentants du "pays des 1000 lacs" ont disputé au moins un GP sans en remporter : Leo Kinnunen, JJ Lehto et Mika Salo.

8/21

Photo de: XPB Images

La dernière victoire d'un Finlandais remontait d'ailleurs au Grand Prix d'Australie 2013, quand Kimi Räikkönen l'avait emporté au volant de la Lotus E21.

9/21

Photo de: LAT Images

Ce 12e podium en F1 permet à Bottas d'égaler Stefan Johansson et Robert Kubica.

10/21

Photo de: LAT Images

Avec ce nouveau succès, Mercedes confirme sa mainmise sur l'épreuve russe, qui ne lui a jamais échappé en quatre éditions : victoires de Lewis Hamilton en 2014 et 2015, de Nico Rosberg en 2016 et donc de Bottas en 2017.

11/21

Photo de: LAT Images

C'est le premier double podium de la Scuderia Ferrari depuis le Grand Prix d'Espagne 2016.

12/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Si Sebastian Vettel n'a pu convertir sa pole position en victoire, il a tout de même signé le 90e podium de sa carrière : il n'est plus qu'à sept unités de Fernando Alonso. C'est aussi le quatrième en quatre GP pour lui, ce qui fait de lui le seul pilote à être monté sur la boîte à chaque course de 2017.

13/21

Photo de: LAT Images

Après 15 courses de disette, Kimi Räikkönen est remonté sur un podium dimanche. Il s'agit de son 85e en carrière, soit cinq de plus qu'Ayrton Senna et cinq de moins que son équipier.

14/21

Photo de: XPB Images

C'est seulement la quatrième fois de l'Histoire de la F1 que deux Finlandais sont sur un même podium. Cela était arrivé, à chaque fois avec Räikkönen et Kovalainen, au GP du Japon 2007 ainsi qu'aux GP de Malaisie et de Hongrie (photo) 2008.

15/21

Photo de: LAT Images

Le pilote de la Ferrari numéro 7 a signé à Sotchi le 45e meilleur tour de sa carrière ; c'est aussi le second de l'année après Melbourne. Seul Michael Schumacher en a réalisé plus, avec 77.

16/21

Photo de: LAT Images

En terminant quatrième, Lewis Hamilton n'est pas parvenu à prolonger sa série de huit podiums consécutifs, qui courait depuis le Japon 2016. Il est à noter que l'an passé, une série de huit podiums consécutifs, entamée au GP du Japon 2015, s'était aussi achevée après un podium à Bahreïn. La meilleure série du Britannique est de 16 podiums, entre les GP d'Italie 2014 et de Grande-Bretagne 2015.

17/21

Photo de: LAT Images

Avec les sixième et septième places de Sergio Pérez et Esteban Ocon, Force India est toujours une des trois écuries à avoir placé ses deux voitures dans le top 10 de chaque course, avec Mercedes et Ferrari.

18/21

Photo de: Sutton Motorsport Images

Pérez en est maintenant à 14 GP consécutifs dans les points (depuis Allemagne 2016) et à 34 courses où il a été classé à l'arrivée (depuis Belgique 2015).

19/21

Photo de: LAT Images

Petit événement pour Nico Hülkenberg : après deux années lors desquelles il avait été pris dans des accrochages dès le deuxième virage, le voici de nouveau à l'arrivée du Grand Prix de Russie. Cette huitième place lui offre même ses premiers points à Sotchi.

20/21

Photo de: LAT Images

Pour la première fois de sa carrière, Lance Stroll a atteint l'arrivée d'un Grand Prix de F1. Mais il n'inscrit toutefois pas de points, avec la 11e place.

21/21

Photo de: LAT Images

En raison d'un problème sur sa McLaren dans le tour de formation du Grand Prix de Russie, Fernando Alonso n'a pas pu prendre le départ de la course. C'est la première fois pour lui, hors forfait, depuis le GP des États-Unis 2005, à... Indianapolis !

Prochain article Formule 1
GP de Russie : ce qu'ont dit les pilotes

Previous article

GP de Russie : ce qu'ont dit les pilotes

Next article

Technique - Red Bull Racing prépare la version B de sa RB13

Technique - Red Bull Racing prépare la version B de sa RB13

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Statistiques