Stats - Déjà 50 points d'avance pour Mercedes !

Aucun record majeur n'a été battu lors de ce Grand Prix de Bahreïn, mais des statistiques intéressantes sont quand même à souligner. Motorsport.com vous dévoile tout.

Stats - Déjà 50 points d'avance pour Mercedes !
Vandoorne, premier Belge depuis 2012
Vandoorne, premier Belge depuis 2012
1/11

Photo de: XPB Images

Fernando Alonso n'étant pas remis des blessures contractées lors de son accident du Grand Prix d'Australie, il a été remplacé par le prometteur Stoffel Vandoorne, premier Belge à courir dans la catégorie reine du sport automobile depuis l'intérim de Jérôme d'Ambrosio chez Lotus en 2012.
51e pole position pour Hamilton
51e pole position pour Hamilton
2/11

Photo de: XPB Images

En signant sa 51e pole position à Bahreïn, Lewis Hamilton se rapproche un peu plus de Michael Schumacher (68) et d'Ayrton Senna (65), les deux seuls pilotes à avoir réalisé cette performance plus souvent dans leur carrière. En pourcentage, Hamilton fait mieux que Schumacher avec 30,2% de poles contre 22,2% pour la légende allemande, mais ne rivalise pas avec Senna (40,4%). Les références restent Juan Manuel Fangio avec 56,9% de pole positions et Jim Clark (45,8%).
Record du circuit pour Hamilton
Record du circuit pour Hamilton
3/11

Photo de: XPB Images

En signant la pole position, Lewis Hamilton est surtout devenu titulaire du record du circuit de Bahreïn. Ce record était détenu par Michael Schumacher depuis la toute première édition du Grand Prix en 2004, avec un temps de 1'30"139. Le tour de Hamilton en 1'29"493 efface toutefois cette performance des tablettes. Qui a dit que les F1 actuelles étaient lentes ?
16e victoire pour Rosberg
16e victoire pour Rosberg
4/11

Photo de: XPB Images

Vainqueur du Grand Prix, Nico Rosberg signe la 16e victoire de sa carrière et se hisse ainsi au niveau de Stirling Moss, toutefois en 187 tentatives contre 66 Grands Prix pour le légendaire pilote britannique.
5e victoire consécutive pour Rosberg
5e victoire consécutive pour Rosberg
5/11

Photo de: XPB Images

Rosberg entre surtout dans l'Histoire pour sa série de victoires consécutives, qu'il a portée à 5. C'est inédit pour un pilote qui n'a jamais remporté le titre. Presque tous ceux qui ont déjà réalisé cette performance – Sebastian Vettel, Alberto Ascari, Michael Schumacher, Jack Brabham, Jim Clark et Nigel Mansell, excusez du peu ! – ont été sacrés à plusieurs reprises.
8e podium consécutif pour Hamilton
8e podium consécutif pour Hamilton
6/11

Photo de: XPB Images

Lewis Hamilton, quant à lui, est sur une série de huit podiums consécutifs, mais reste bien loin de son record personnel : 16 podiums consécutifs entre le Grand Prix d'Italie 2014 et le Grand Prix de Grande-Bretagne 2015.
Kimi sans alcool
Kimi sans alcool
7/11

Photo de: XPB Images

La série de Kimi Räikkönen est plutôt étonnante. Le Finlandais n'a pas goûté au champagne depuis la fin de la saison 2013. Depuis, il n'est monté sur le podium que dans des pays où l'alcool est proscrit : à Bahreïn (2015 et 2016), Singapour (2015) et Abu Dhabi (2015).
Fin de série pour Mercedes
Fin de série pour Mercedes
8/11

Photo de: XPB Images

Räikkönen interrompt en tout cas une belle série de l'écurie Mercedes, qui avait l'opportunité de devenir la première équipe de l'Histoire à signer 6 doublés de suite. Ce ne sera pas pour cette fois.
50 points d'avance pour Mercedes
50 points d'avance pour Mercedes
9/11

Photo de: XPB Images

Grâce aux déboires de Ferrari, Mercedes a pris le large au Championnat des constructeurs. Les Flèches d'Argent ont déjà marqué 83 points contre 33 pour la Scuderia, soit une avance colossale de 50 unités après deux Grands Prix seulement !
Grosjean dans le top 5
Grosjean dans le top 5
10/11

Photo de: XPB Images

Cinquième du championnat après deux courses de toute beauté, Romain Grosjean n'a jamais été aussi bien placé au classement général de toute sa carrière. Il devance même Sebastian Vettel ! Qui l'eût cru ?
Premier point pour Vandoorne
Premier point pour Vandoorne
11/11

Photo de: XPB Images

Remplaçant Fernando Alonso au pied levé sans la moindre connaissance de la MP4-31, débarquant du Japon vendredi matin avec l'inévitable décalage horaire, Stoffel Vandoorne n'était pas dans des conditions idéales pour ses débuts en Grand Prix, loin de là. Le Belge a pourtant battu son coéquipier Jenson Button en qualifications avant de marquer le premier point de sa carrière, qui est aussi le premier de McLaren cette saison et le premier d'un Belge depuis Thierry Boutsen au Grand Prix d'Australie 1992. Voilà Vandoorne devant Button et Alonso au Championnat du monde !
partages
commentaires
Technique - Les évolutions Williams pour les basses vitesses
Article précédent

Technique - Les évolutions Williams pour les basses vitesses

Article suivant

Rosberg - Nous n’avons pas vu le véritable potentiel de Ferrari

Rosberg - Nous n’avons pas vu le véritable potentiel de Ferrari
Charger les commentaires