Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Stats 2017 - Hamilton fait tomber des records

partages
commentaires
Stats 2017 - Hamilton fait tomber des records
Par :
30 déc. 2017 à 07:57

Retour en statistiques sur la saison 2017 de Formule 1, au cours de laquelle Lewis Hamilton s'est emparé ou a égalé plusieurs records. Mais ce n'est pas tout, et nous vous invitons à découvrir le reste !

Diapo
Liste

1/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Au Mexique, Lewis Hamilton est devenu Champion du monde 2017, son quatrième titre mondial après 2008, 2014 et 2015.

2/55

Photo de: LAT Images

Hamilton a rejoint Juan Manuel Fangio, Alain Prost, Michael Schumacher et Sebastian Vettel dans le club fermé des pilotes qui ont au moins été quatre fois Champions du monde.

3/55

Photo de: Daimler AG

Avec quatre titres consécutifs, Mercedes a rejoint le cercle des écuries qui ont dominé la F1 pendant au moins quatre saisons d'affilée avec McLaren (1988-1991), Ferrari (1999-2004) et Red Bull (2010-2013).

4/55

Photo de: LAT Images

Cinq pilotes différents ont remporté les 20 courses de la saison : Hamilton (9), Vettel (5), Bottas (3), Verstappen (2) et Ricciardo (1). Il faut remonter à 2013 pour trouver trace de cinq vainqueurs différents lors d'une même année en F1 : Räikkönen, Vettel, Alonso, Rosberg et Hamilton.

5/55

Photo de: LAT Images

Hamilton a signé sa quatrième saison consécutive avec au moins neuf victoires après 2014 (11 victoires), 2015 et 2016 (10 victoires). C'est une première sans l'Histoire de la F1, puisque Michael Schumacher avait remporté neuf victoires en 2000 et en 2001 puis 11 succès en 2002 avant de "tomber" à six en 2003.

6/55

Photo de: LAT Images

C'est aussi la 11e saison consécutive que le Britannique remporte au moins une course en F1. Il dépasse Alain Prost dans ce domaine, avec 10 saisons consécutives (entre 1981 et 1990) mais reste encore à distance de Michael Schumacher (15 saisons, entre 1992 et 2006). Hamilton n'a toutefois encore jamais connu de saison sans victoire dans la discipline reine.

7/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Hamilton a également égalé un record en devenant le troisième pilote de l'Histoire de la F1 à signer trois Grands Chelems (pole, meilleur tour, victoire et 100% des tours menés lors d'un GP) en une seule saison, après Alberto Ascari en 1952 et Jim Clark (photo) en 1963 et 1965. Le Britannique a réussi cela en Chine, au Canada et en Grande-Bretagne cette saison.

8/55

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Sebastian Vettel a retrouvé le succès pour la première fois depuis 2015 et le GP de Singapour. Il n'avait plus gagné cinq courses dans une saison depuis 2013 (13 victoires).

9/55

Photo de: LAT Images

Valtteri Bottas a remporté ses trois premières victoires en F1 cette année. Il est devenu le 107e pilote de l'Histoire à remporter un Grand Prix.

10/55

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Max Verstappen a signé ses premières victoires depuis le GP d'Espagne 2016. Au Mexique, pour la première fois de sa carrière, il a mené tous les tours d'une course.

11/55

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Pour Daniel Ricciardo, son succès lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan était le premier depuis le Grand Prix de Malaisie 2016. Il s'est élancé du 10e rang, la position de départ la plus lointaine pour un vainqueur de GP depuis Fernando Alonso, 11e au départ du GP d'Europe 2012.

12/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Hamilton maintient une statistique étonnante : s'il est sacré avant le dernier GP d'une saison, il ne signe plus de pole ni de victoire pour le reste de l'année. Ce fut le cas lors des trois derniers GP de 2015 et lors des deux derniers de 2017.

13/55

Photo de: Steve Etherington / Motorsport Images

Avec 12 succès en 20 GP, Mercedes a réalisé la 11e performance de l'Histoire dans le domaine, ce qui reste toutefois relativement loin des niveaux atteints en 2014, 2015 (16 victoires) et surtout 2016 (19).

14/55

Photo de: Charles Coates / Motorsport Images

Mercedes a donc vu huit victoires lui échapper cette saison, soit autant qu'entre 2014 et 2016.

15/55

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Les cinq victoires de la Scuderia Ferrari cette saison sont une première depuis 2010 (cinq victoires également, toutes signées par Alonso).

16/55

Photo de: Alessio Morgese/Alex Galli

Hamilton, Bottas et Vettel sont montés à 13 reprises sur le podium chacun et l'ont partagé quatre fois (Australie, Bahreïn, Italie et Abu Dhabi). L'Allemand est l'auteur de la plus longue série de podiums consécutifs cette saison, avec six entre l'Australie et Monaco.

17/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Ricciardo (9), Räikkönen (7), Verstappen (4) et Lance Stroll (1) sont également montés sur le podium en 2017. Le Canadien est le seul pilote à avoir réussi cela sans appartenir à Mercedes, Ferrari ou Red Bull (à Bakou). Il est le second plus jeune pilote de l'Histoire à être monté sur un podium, à 18 ans et 239 jours, derrière Verstappen.

18/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Les 20 podiums signés par la Scuderia Ferrari en 2017 sont une première depuis la saison 2008, la dernière lors de laquelle Maranello a remporté un titre mondial.

19/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

En revanche, Force India a échoué à monter sur le podium pour la première fois depuis 2013.

20/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Lors du Grand Prix de Singapour, Nico Hülkenberg est devenu le pilote ayant disputé le plus de GP sans signer de podium. Ce record, qui appartenait auparavant à Adrian Sutil, est actuellement de 135 courses.

21/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

En signant 11 pole positions en 20 GP, Hamilton a battu puis fixé un nouveau record, avec 72 poles (contre 68 pour Michael Schumacher). C'est la troisième saison de sa carrière que le Britannique réalise au moins 11 poles, après 2015 et 2016.

22/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Cette saison, Suzuka est devenu le 26e circuit différent sur lequel Lewis Hamilton a signé la pole. Surtout, il était détenteur d'au moins une pole position sur tous les circuits du calendrier 2017 de F1. En 2018, il pourrait ajouter un nouveau circuit à son tableau de chasse, avec le Paul Ricard.

23/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Vettel a de son côté signé quatre poles en 2017 (Russie, Hongrie, Singapour et Mexique), pour un total de 50 dans sa carrière. Sa pole du GP de Russie était la première depuis le GP de Singapour 2015.

24/55

Photo de: LAT Images

Sotchi marquait aussi le premier doublé de Ferrari en qualifications depuis le Grand Prix de France 2008 (Räikkönen en pole devant Massa). Les SF70H sont parties 19 fois depuis la première ligne, ce qui est le record de la saison.

25/55

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Bottas a réussi les quatre premières poles positions de sa carrière cette saison (Bahreïn, Autriche, Brésil et Abu Dhabi). Il en a converti deux en victoires, à Spielberg et à Yas Marina. Il est devenu le 98e pilote de l'Histoire a signer au moins une pole en F1.

26/55

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Räikkönen a retrouvé la pole à Monaco. Il ne l'avait plus connue depuis le Grand Prix de France 2008.

27/55

Photo de: LAT Images

Les huit ans, 11 mois et six jours d'écart entre les deux dernières poles de Räikkönen constituent un record puisque la période la plus grande entre deux poles était jusque là de huit ans et 18 jours, soit le temps qui séparaient les poles du GP des États-Unis 1968 et du GP du Japon 1976 de Mario Andretti.

28/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Bottas et Räikkönen sont les deux seuls pilotes à être entrés en Q3 lors de tous les Grands Prix.

29/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Vettel et Hamilton sont les deux pilotes qui ont connu le plus de premières lignes cette saison, avec 14 fois pour l'Allemand et 13 pour le Britannique. Ils l'ont partagée sept fois, la dernière fois étant lors du GP des États-Unis.

30/55

Photo de: LAT Images

Hamilton est devenu cette année le pilote qui s'est élancé le plus souvent de la première ligne en F1 (118 fois), battant le précédent record de Michael Schumacher (116).

31/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Räikkönen et Bottas sont partis cinq fois chacun de première ligne, Verstappen deux fois et Stroll une fois. Le Canadien est le seul pilote hors écuries du top 3 à avoir réussi cela, à Monza. En revanche, Ricciardo est le seul pilote du trio Mercedes-Ferrari-Red Bull à ne pas y être parvenu.

32/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Pour Stroll, cette première ligne est un record de précocité puisqu'il a battu Verstappen dans ce domaine. Le pilote Williams a en effet réussi cela à l'âge de 18 ans, 10 mois et 5 jours contre 18 ans, 10 mois et 29 jours pour le Néerlandais (Belgique 2016).

33/55

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Stroll est le pilote qui a gagné le plus de positions au départ cette saison ( 38). Au contraire, Räikkönen est le seul pilote à n'en avoir gagné aucune et il est celui qui en a perdu le plus (-20).

34/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Sur l'ensemble des 20 Grands Prix de la saison, Lewis Hamilton a parcouru 2873 km en tête (527 tours), soit 47,4% de la distance totale parcourue par les F1. Viennent ensuite Vettel (1313, 286 tours), Bottas (962, 187 tours), Verstappen (639, 133 tours), Räikkönen (143, 40 tours) et Ricciardo (137, 23 tours).

35/55

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Hamilton n'était pas très loin de boucler l'ensemble des tours de la saison 2017 puisqu'il en a terminé 1195 sur 1196. Le seul qui manque à l'appel est celui concédé au vainqueur du GP du Mexique, Max Verstappen, le jour de son sacre.

36/55

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Le Britannique a également accompli une performance que seul Michael Schumacher avait réussi avant lui (en 2002), en inscrivant des points lors de chaque Grand Prix de la saison.

37/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

D'ailleurs, Mercedes a inscrit 39 fois des points sur 40 possibles. La seule arrivée dans les points manquante est due à l'abandon sur problème mécanique de Bottas en Espagne.

38/55

Photo de: Hazrin Yeob Men Shah

En termes d'arrivées consécutives dans les points, Hamilton est sur une série de 25 GP en inscrivant au moins un point, ce qui le laisse à deux courses du record absolu en la matière détenu par Kimi Räikkönen, avec 27 arrivées dans le top 10 entre les GP de Bahreïn 2012 et de Hongrie 2013.

39/55

Photo de: Andrew Hone / Motorsport Images

Force India a inscrit 35 fois des points cette saison, ce qui est mieux que Ferrari (34). L'écurie indienne a placé ses deux voitures dans le top 10 à 16 reprises. Seul Mercedes a fait mieux, avec 19 GP.

40/55

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Comme l'an passé, toutes les écuries inscrites au championnat ont marqué des points.

41/55

Photo de: Steven Tee / Motorsport Images

Mention spéciale pour Bakou où neuf écuries sur dix ont inscrit au moins un point. Renault est la seule structure repartie bredouille d'Azerbaïdjan.

42/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Marcus Ericsson est le seul pilote titulaire à ne pas avoir inscrit de point en 2017. Giovinazzi, Button, Di Resta, Gasly et Hartley non plus, mais ils remplaçaient un pilote en cours de saison.

43/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

2017 est d'ailleurs la première saison de la carrière de Jenson Button lors de laquelle il n'a pas inscrit le moindre point (avec un seul GP disputé).

44/55

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Huit pilotes ont signé au moins un meilleur tour en 2017 : Hamilton (7), Vettel (5), Räikkönen, Bottas (2), Pérez, Alonso, Ricciardo et Verstappen (1).

45/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Les records du tour (meilleur tour en course) de 11 circuits sur 20 sont tombés cette année grâce aux changements réglementaires. Les autres records du tour datent de 2004 (Australie, Chine, Bahreïn, Canada, Hongrie, Italie), 2005 (Japon), 2008 (Espagne) et 2009 (Abu Dhabi)

46/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

Fernando Alonso a connu le plus d'abandons en course cette année, avec 10 contre 7 pour Verstappen, Sainz, Hülkenberg et Ericsson. Au contraire, Hamilton n'en a connu aucun, Bottas et Ocon un seul.

47/55

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Ocon a d'ailleurs vu l'arrivée des 27 premiers Grands Prix de sa carrière, ce qui constitue un record pour un rookie. Un accrochage avec Grosjean au Brésil à mis fin à cette série.

48/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Sur les 528 arrêts au stand de la saison 2017, c'est Williams qui a réussi le plus rapide en 2,02 secondes, lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

49/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Le Grand Prix le plus long de la saison aura été celui d'Azerbaïdjan, en 2h03'55"753. De peu devant le GP de Singapour, en 2h03'23"543.

50/55

Photo de: Zak Mauger / Motorsport Images

Au contraire, le Grand Prix d'Italie a été le plus court, en 1h15'32"132.

51/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Le plus grand écart entre un vainqueur et le second d'une course fut de 19,783 secondes entre Hamilton et Bottas au Canada. Le plus grand écart entre le vainqueur et le premier pilote d'une écurie différente fut de 36,570 secondes, entre Hamilton et Räikkönen à Silverstone.

52/55

Photo de: LAT Images

Le plus faible écart entre un vainqueur et un second fut enregistré à Sotchi, lors du GP de Russie, où Bottas a franchi la ligne d'arrivée 0"617 devant Vettel. Le second plus faible écart de la saison a vu les deux hommes arriver dans le même ordre lors du GP d'Autriche avec 658 millièmes d'écart.

53/55

Photo de: Sutton Motorsport Images

C'est au terme du Grand Prix de Singapour qu'il y a eu le moins de pilotes classés en course cette saison, avec 12. En revanche, les GP d'Italie, de Malaisie et d'Abu Dhabi ont tous trois vu 18 pilotes classés, ce qui est le maximum cette année.

54/55

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Quatre pilotes ont fait leurs grands débuts en F1 cette année : Lance Stroll, Antonio Giovinazzi, Pierre Gasly et Brendon Hartley. Ce dernier est devenu le 759e pilote de l'Histoire à prendre le départ d'au moins une course en discipline reine.

55/55

Photo de: Race of Champions

Au contraire, Felipe Massa et Jenson Button ont (normalement) pris part à leur dernière course. Il s'agissait respectivement de leur 269e et 306e GP en Formule 1.

Article suivant
Hamilton attend un Vettel "tout feu tout flamme" en 2018

Article précédent

Hamilton attend un Vettel "tout feu tout flamme" en 2018

Article suivant

Kimi Räikkönen arrive sur les réseaux sociaux !

Kimi Räikkönen arrive sur les réseaux sociaux !
Charger les commentaires