Stats - Hamilton, le shérif d'Austin

Motorsport.com se penche sur les statistiques et les chiffres intéressants du Grand Prix des États-Unis 2017 de Formule 1, remporté par Lewis Hamilton sur Mercedes !

1/17

Lewis Hamilton a signé à Austin la 72e pole position de sa carrière en Formule 1. C'est la 86e de l'écurie Mercedes dans l'Histoire et la 169e pour un moteur à l'étoile.

2/17

Le Britannique a battu le record de la piste, qu'il avait fixé lui-même l'an passé en 1'34"999. Cette année, sa pole a été réalisée avec un temps de 1'33"108.

3/17

En s'élançant de la première ligne pour la 117e fois de sa carrière, Hamilton s'est emparé d'un record qui appartenait à Michael Schumacher (116).

4/17

Le numéro 44 a ensuite remporté la course ce dimanche, s'offrant une 62e victoire en discipline reine. C'est aussi la 75e victoire de Mercedes en F1 et la 161e d'un moteur du constructeur allemand.

5/17

Hamilton entretient une relation particulière avec Austin puisqu'en six éditions, il en a remporté cinq en 2012 (photo), 2014, 2015, 2016 et 2017. La seule qui lui a échappé avait été remportée par Sebastian Vettel.

6/17

Sur ses cinq succès, trois ont été acquis en dépassant le leader au virage 12 : Vettel en 2012 et 2017, et Nico Rosberg en 2014.

7/17

Hamilton poursuit par ailleurs une série de 22 courses consécutives dans les points depuis le Grand Prix du Japon 2016. Kimi Räikkönen détient le record, avec 27. Hamilton est aussi le seul pilote à avoir parcouru les 999 tours de course des 17 Grands Prix déjà disputés cette saison.

8/17

La victoire de Hamilton et la cinquième place de Valtteri Bottas ont scellé le sort du championnat constructeurs, qui revient pour la quatrième année consécutive à Mercedes. C'est aussi la quatrième couronne mondiale de l'écurie car ses premières années de domination en F1, en 1954 et 1955, ne voyaient pas l'attribution d'un titre constructeurs, qui n'est apparu qu'en 1958.

9/17

Mercedes est la quatrième écurie à remporter au moins quatre titres consécutivement dans l'Histoire de la Formule 1, après McLaren (1988-1991), Ferrari (six fois, 1999-2004) et Red Bull (2010-2013).

Photo de: LAT Images

10/17

La date du 22 octobre en F1 a toujours vu au moins un sacre : chez les pilotes, Denny Hulme (1967), Alain Prost (1989), Michael Schumacher (1995) et Fernando Alonso (2006) ont été titrés et chez les constructeurs, Ferrari (2000), Renault (2006) et donc Mercedes (2017) ont été couronnés.

Photo de: LAT Images

11/17

Sebastian Vettel a signé son 97e podium en F1, soit autant que Fernando Alonso.

12/17

L'Allemand a également réalisé le 32e meilleur tour de sa carrière, qui est le tour le plus rapide en course sur le Circuit des Amériques, en 1'37"766.

13/17

Kimi Räikkönen est pour sa part monté sur son 89e podium en F1.

14/17

En terminant sixième, Esteban Ocon a terminé sa 26e course consécutive depuis ses débuts, battant le record, pour un rookie, de 25 courses, établi par Max Chilton en 2013-2014.

15/17

Pour sa première course avec Renault, Carlos Sainz a inscrit les points de la septième place. Il est le premier pilote à marquer des points pour ses débuts avec le losange depuis Giancarlo Fisichella en 2005.

16/17

Daniil Kvyat, absent depuis deux courses, a inscrit le point de la dixième place. C'est la troisième fois cette saison qu'il entrait dans les points, après l'Australie et l'Espagne.

17/17

Brendon Hartley est le 759e pilote de l'Histoire de la Formule 1 à prendre le départ d'un Grand Prix, et le neuvième Néo-Zélandais, 50 ans jour pour jour après le titre mondial de son compatriote Denny Hulme.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Circuit Circuit of the Americas
Type d'article Statistiques
Tags austin, cota, histoire, statistiques, stats