Stats Mexico 2021 - Verstappen, invincible en altitude

Retrouvez les statistiques marquantes du Grand Prix de Mexico 2021 de Formule 1, où Max Verstappen s'est encore une fois imposé sur une piste en altitude, après le Red Bull Ring et Spa-Francorchamps.

Stats Mexico 2021 - Verstappen, invincible en altitude

Après chaque Grand Prix de la saison 2021, Motorsport.com vous propose de retrouver une compilation des statistiques marquantes. Voici les chiffres et les données intéressantes après la 18e manche de la campagne, le GP de Mexico.

Lire aussi :

L'épreuve et les inscrits

Max Verstappen, Red Bull Racing RB16B, Lewis Hamilton, Mercedes W12, Valtteri Bottas, Mercedes W12, Sergio Perez, Red Bull Racing RB16B, et le reste des monoplaces au départ

>>> Il s'agissait de la première édition du Grand Prix de Mexico, c'est le 48e Grand Prix différent dans l'Histoire de la discipline. En revanche, l'Autódromo Hermanos Rodríguez a été le théâtre d'une épreuve de F1 pour la 21e fois, puisqu'il a accueilli le GP du Mexique auparavant.

>>> Kimi Räikkönen a augmenté le record de départs en Grands Prix à 346. C'est mieux que Fernando Alonso (330) et Rubens Barrichello (323).

Les qualifications

Le poleman Valtteri Bottas, Mercedes, dans le parc fermé

>>> Valtteri Bottas a signé la 19e pole position de sa carrière, surpassant Mario Andretti, René Arnoux et Kimi Räikkönen.

>>> Valtteri Bottas est devenu le pilote comptant le plus de pole positions sans jamais avoir été sacré Champion du monde, dépassant René Arnoux et ses 18 poles.

>>> C'est une 132e pole pour Mercedes en tant que constructeur et une 216e en tant que motoriste.

>>> Bottas est le 10e poleman différent consécutif à Mexico, après Ayrton Senna (1989), Gerhard Berger (1990), Riccardo Patrese (1991), Nigel Mansell (1992), Nico Rosberg (2015), Lewis Hamilton (2016), Sebastian Vettel (2017), Daniel Ricciardo (2018) et Charles Leclerc (2019). C'est la troisième série la plus longue dans le domaine, ex æquo avec le Paul Ricard entre 1973 et 1987, mais derrière Zandvoort (11 polemen différents consécutifs entre 1953 et 1966) et Buenos Aires (14 entre 1958 et 1997).

>>> C'était un 44e départ en première ligne pour Valtteri Bottas, qui égale Nelson Piquet et Kimi Räikkönen, et un 170e pour Lewis Hamilton, c'est toujours un record.

>>> Esteban Ocon et Fernando Alonso se sont qualifiés 15e et 16e, la pire performance d'Alpine depuis le Grand Prix du Japon 2019 (Nico Hülkenberg 15e, Daniel Ricciardo 16e), à l'époque Renault. Pour trouver encore pire, sans la moindre monoplace dans le top 15, il faut remonter au Grand Prix du Brésil 2016 (Jolyon Palmer 16e, Kevin Magnussen 18e).

La course

Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing, soulève son trophée

>>> Max Verstappen a remporté sa 19e victoire en Formule 1. C'est sa neuvième de la saison.

>>> C'est la 17e fois dans l'Histoire de la F1 qu'un pilote signe au moins neuf victoires dans une seule saison. Sur les 16 cas précédents, le pilote ayant signé cette performance a été titré 15 fois. La seule exception est la saison 2016, où Lewis Hamilton a gagné 10 GP sans être sacré. Il faut toutefois préciser que le pilote face auquel il a perdu cette année-là, Nico Rosberg, avait remporté neuf épreuves.

>>> C'est la 74e victoire de Red Bull en tant que constructeur et la 88e de Honda en tant que motoriste.

>>> C'est un 56e podium pour Max Verstappen, un 178e pour Lewis Hamilton, ce qui est toujours un record, et un 15e pour Sergio Pérez, qui égale José Froilán González et Thierry Boutsen.

>>> Cela fait trois courses consécutives que Red Bull place ses deux voitures sur le podium. Avant ce dimanche, il fallait remonter aux trois derniers Grands Prix de la saison 2013 pour trouver trace d'une performance similaire.

>>> Ainsi, en trois Grands Prix, la deuxième Red Bull a signé trois podiums aux mains de Sergio Pérez, contre quatre lors des 66 courses précédentes (deux podiums pour Pérez, deux pour Alexander Albon).

>>> Valtteri Bottas a signé son 19e meilleur tour en course, égalant un sacré quatuor composé de Stirling Moss, Ayrton Senna, Damon Hill et Mark Webber.

>>> Max Verstappen est le premier pilote à s'imposer trois fois à Mexico, et a mené le plus de tours sur ce circuit avec 203 boucles, contre 191 pour Jim Clark, qui avait été leader des éditions 1963 et 1967 de bout en bout ainsi que de la course 1964 jusqu'à l'avant-dernier tour.

>>> Sergio Pérez est le premier pilote mexicain à mener et à monter sur le podium à domicile.

Le troisième Sergio Perez, Red Bull Racing, fête dans le parc fermé

>>> Max Verstappen s'est imposé lors des quatre courses sur les circuits les plus en altitude jusqu'à présent en 2021, à savoir le Red Bull Ring (x2), Spa-Francorchamps et Mexico.

>>> Le poleman a échoué à convertir sa position sur la grille en victoire lors des quatre dernières courses à Mexico (poles de Vettel, Ricciardo, Leclerc et Bottas, pour trois victoires de Verstappen et une de Hamilton). C'était déjà arrivé sur quatre éditions consécutives de 1968 à 1986 (poles de Siffert, Brabham, Regazzoni et Senna, victoires de Graham Hill, Hulme, Ickx et Berger).

>>> Ferrari a marqué 109 points lors des quatre dernières courses à Mexico, c'est mieux que Red Bull (108), Mercedes (100)... et surtout McLaren (6).

>>> Avec 86 points au compteur, Pierre Gasly réalise la meilleure saison d'un pilote Minardi/Toro Rosso/AlphaTauri en Formule 1, faisant mieux que ses 75 unités de 2020. Titulaire de 35 points en 2008, Sebastian Vettel reste toutefois invaincu si l'on convertit ses résultats au barème actuel (93 unités).

>>> Ce Grand Prix de Mexico a totalisé deux dépassements dans le top 8 (Carlos Sainz sur Antonio Giovinazzi pour la 6e place et Charles Leclerc sur Fernando Alonso pour la 8e place), consignes d'équipe Ferrari non comprises. Si l'on exclut le GP de Belgique 2021, c'est le chiffre le plus bas depuis Monaco (pas un seul dépassement en course).

>>> 15e, Valtteri Bottas a signé son pire résultat à l'arrivée d'une course depuis qu'il a rejoint Mercedes en 2017. Il était toutefois 13e avant deux arrêts au stand en fin d'épreuve visant à lui faire signer le meilleur tour en course, tandis qu'au Grand Prix de Turquie 2020, il avait fini 14e à la régulière.

>>> Daniel Ricciardo était à l'arrivée pour une 34e course consécutive, c'est la deuxième meilleure série de tous les temps. Auparavant, Ricciardo avait connu 33 abandons en 172 Grands Prix. La référence reste Lewis Hamilton, du GP de Grande-Bretagne 2018 au GP des Pays-Bas 2021 (62 courses).

>>> Sebastian Vettel reste sur 40 courses sans victoire depuis le Grand Prix de Singapour 2019, du jamais vu depuis le début de sa carrière.

partages
commentaires
Les notes du Grand Prix de Mexico 2021
Article précédent

Les notes du Grand Prix de Mexico 2021

Article suivant

Bottas chez Alfa Romeo dès les essais d'Abu Dhabi ?

Bottas chez Alfa Romeo dès les essais d'Abu Dhabi ?
Charger les commentaires