Stats - Verstappen force 2, Hamilton puissance 70

Motorsport.com se penche sur les statistiques et les chiffres intéressants du Grand Prix de Malaisie 2017 de Formule 1, remporté par Max Verstappen sur Red Bull !

1/21

Lewis Hamilton a signé en Malaisie la 70e pole position de sa carrière.

2/21

C'est la cinquième pole du Britannique sur le circuit de Sepang (2012, 2014, 2015, 2016, 2017), soit autant que Michael Schumacher (1999, 2000, 2001, 2002, 2004). Les deux hommes sont recordmen en la matière, en autant de participations à la course (11).

Photo de: XPB Images

3/21

Pierre Gasly est devenu en Malaisie le 758e pilote de l'Histoire de la F1 à prendre le départ d'un Grand Prix, et le 71e Français.

4/21

Max Verstappen s'est imposé pour la seconde fois de sa carrière au terme des 56 tours de course.

5/21

Il égale, au nombre de succès en Formule 1, Bill Vukovich, Jose-Froilan Gonzalez, Maurice Trintignant, Wolfgang von Trips, Pedro Rodriguez, Jo Siffert, Peter Revson (photo), Patrick Depallier, Jean-Pierre Jabouille, Patrick Tambay, Elio de Angelis et Valtteri Bottas.

Photo de: LAT Images

6/21

Le destin de Verstappen semble être lié aux malheurs de Daniil Kvyat. En effet, les deux courses remportées par le Néerlandais ont été celles qui ont suivi un remplacement du Russe : il avait dû échanger son baquet Red Bull avec celui de Verstappen chez Toro Rosso avant le GP d'Espagne 2016 et il a vu Gasly le suppléer dans le baquet de la STR12 lors du GP de Malaisie 2017.

7/21

La seconde victoire en carrière de Verstappen en Malaisie a été acquise à l'âge de 20 ans et un jour, ce qui est toujours plus jeune d'un an et 72 jours que la victoire de Sebastian Vettel à Monza en 2008.

8/21

Il s'agit seulement du second podium de la saison pour le numéro 33, après la Chine.

9/21

Verstappen est le cinquième vainqueur différent de la saison. Il faut remonter à 2013 pour trouver trace d'un tel nombre, une année où Kimi Räikkönen, Sebastian Vettel, Fernando Alonso, Nico Rosberg et Lewis Hamilton avaient gagné au moins un GP chacun.

Photo de: XPB Images

10/21

En terminant second, Hamilton a signé le 114e podium de sa carrière. Il est second dans ce classement, derrière les 155 de Michael Schumacher. En Malaisie, il a aussi égalé le nombre de podiums de Vettel et Bottas cette saison (10).

11/21

Pour la première fois de l'ère du V6 turbo hybride, Mercedes échoue à l'emporter sur une piste lors de trois saisons consécutives, après la victoire de Vettel en 2015 et celle de Ricciardo en 2016. Paradoxalement, il s'agit de la course sponsorisée par le pétrolier de l'écurie, Petronas.

12/21

Daniel Ricciardo a signé son huitième podium de l'année et le 26e de sa carrière, égalant Eddie Irvine et Ronnie Peterson.

13/21

C'est d'ailleurs le premier double podium de Red Bull depuis... le GP de Malaisie 2016.

14/21

Remonté du 20e emplacement sur la grille à la quatrième place finale, Sebastian Vettel est le premier pilote à être aussi bien classé tout en étant parti dernier à Sepang.

15/21

Vettel est parti quatre fois bon dernier d'un Grand Prix mais a à chaque fois réussi à rentrer dans les points : troisième à Abu Dhabi en 2012 (photo) après être parti des stands, septième à Austin en 2014 après être parti 18e et cinquième à Singapour en 2016 après être parti 22e.

Photo de: XPB Images

16/21

L'Allemand a également signé le meilleur tour en piste (1'34"080, au 41e tour) pour la 31e fois de sa carrière, soit un de plus que Nigel Mansell.

17/21

Pour la 12e fois de la saison, les deux Force India terminent dans les points avec Sergio Pérez sixième et Esteban Ocon dixième.

18/21

Les Williams ont aussi terminé à deux dans le top 10 à Sepang, avec la huitième place de Lance Stroll et la neuvième de Felipe Massa. C'est seulement la troisième fois de la saison que les deux FW40 ramènent des points sur une même course (après l'Autriche et l'Italie).

19/21

Après la meilleure qualification de sa carrière samedi, avec la septième place sur la grille, Stoffel Vandoorne a égalé son meilleur résultat en discipline reine (établi à Singapour il y a deux semaines) avec le septième rang sous le drapeau à damier. Il a aussi dépassé Fernando Alonso (11e du GP) au classement pilotes, avec 13 points contre 10.

20/21

Victime d'un problème moteur sur la grille de départ, c'est la seconde fois de la carrière de Kimi Räikkönen qu'il ne peut pas prendre le départ d'une course pour laquelle il s'est qualifié. Le seul précédent était le GP des États-Unis 2005, où toutes les monoplaces chaussées de Michelin avaient refusé de s'élancer devant les risques de crevaison.

21/21

Il faut remonter au Grand Prix de Singapour 2014 pour trouver trace d'une première ligne sur laquelle il manque un pilote au départ, avec les problèmes électroniques qui avaient touché Nico Rosberg juste avant la course. Hamilton était également en pole.

Photo de: XPB Images
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Eddie Irvine , Michael Schumacher , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Sebastian Vettel , Ronnie Peterson , Sergio Pérez , Daniel Ricciardo , Valtteri Bottas , Daniil Kvyat , Max Verstappen , Stoffel Vandoorne , Esteban Ocon , Pierre Gasly , Lance Stroll
Équipes Mercedes , McLaren , Toro Rosso , Red Bull Racing , Ferrari , Force India , Williams
Type d'article Diaporama
Tags sepang, statistiques, stats