Domenicali recadre les pilotes F1 après leurs critiques

S'il entend laisser les pilotes donner leur avis, Stefano Domenicali estime qu'ils devraient faire preuve de moins de négativité et ne pas raisonner de manière "égoïste".

Stefano Domenicali, PDG, Formula 1, avec le poleman Max Verstappen, Red Bull Racing

C'est ce que l'on appelle un recadrage. Décidé à faire évoluer la Formule 1 et à tester de nouvelles choses le plus souvent possible, Stefano Domenicali a rappelé aux pilotes qui se montraient parfois trop critiques envers ces expérimentations qu'ils ne devaient pas penser qu'à eux-mêmes. Des propos qui font suite, notamment, aux commentaires de Max Verstappen sur le format sprint et le calendrier en avril dernier, mais aussi à ceux de plusieurs pilotes n'ayant pas apprécié le show d'avant-course organisé lors du Grand Prix de Miami.

"Je ne veux pas d'une société dans laquelle les gens ne peuvent pas dire ce qu'ils veulent", insiste le PDG de la Formule 1 dans les colonnes du Daily Mail, se défendant de vouloir empêcher les acteurs de s'exprimer. "Mais les pilotes doivent parfois se souvenir qu'ils font partie d'un environnement plus large. Il ne faut pas être égoïste."

"Ils font partie de ce sport et de ce business, qui est en croissance parce que l'on voit plus grand. Parfois, il n'est pas facile de sortir de notre zone de confort, mais on ne peut pas être détendu ou suffisant. On peut revoir certaines spécificités du format de week-end sprint à la fin de la saison, une fois qu'on l'aura testé lors des six occasions prévues. On n'aura pas des sprints tous les week-ends. Mais on a un nouveau public et on doit offrir un bon rapport qualité-prix à chaque séance, et ne pas laisser tout le monde tourner en rond au seul bénéfice des ingénieurs et des pilotes."

Le mois dernier, avant le sprint organisé à Bakou – qui avait fait l'objet de modifications de dernière minute –, Max Verstappen avait rappelé à quel point il était peu convaincu par ce genre de procédé. Plus largement, ses propos avaient été interprétés comme une menace de quitter à terme la Formule 1 pour ce genre de raison. "Nous nous dirigeons vers des saisons de 24 ou 25 Grands Prix, et si nous commençons à ajouter encore plus de choses, cela n'en vaudra pas la peine pour moi de toute façon. Je n'aime pas ça", avait-il lancé.

Interrogé sur cette sortie du double Champion du monde en titre, Stefano Domenicali assure qu'il n'y a pas de problème particulier avec le pilote Red Bull et que les deux hommes ont même eu l'opportunité d'échanger à ce sujet.

"J'ai discuté de ces questions-là avec Max, il a dit qu'il aimait la F1 et ce qu'il faisait", assure-t-il. "Il est Champion du monde et il se bat pour un troisième titre. Il est né dans une voiture. Je dirais qu'il est susceptible de rester plus longtemps que moi. Ce n'est pas un problème."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Mercedes va construire un nouveau campus pour son usine F1 à Brackley
Article suivant Pourquoi son nouveau campus est si important pour Mercedes

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse