Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
78 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
91 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
114 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
134 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
148 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
162 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
190 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
197 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
218 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
267 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
281 jours

Steiner : "Aucun intérêt" à rester en F1 si les choses ne changent pas

partages
commentaires
Steiner : "Aucun intérêt" à rester en F1 si les choses ne changent pas
Par :
27 janv. 2019 à 08:06

Le directeur de l'écurie Haas, Günther Steiner, estime qu'il n'y aurait aucun intérêt pour lui de rester en Formule 1 sur le long terme s'il n'a aucune possibilité de se battre avec les écuries du top 3.

L'écart de performance entre les écuries du top 3 (Mercedes, Ferrari, Red Bull) et le reste du peloton incite certains à parler de "Classe A" et de "Classe B" en Formule 1, impliquant que les écuries qui composent cette dernière n'ont que peu de chance de lutter contre le trio de tête.

Steiner affirme qu'il peut accepter une telle situation sur le court terme, mais il pense qu'il y aurait matière à interroger son implication dans la discipline à plus long terme si les choses n'évoluent pas. "Je pense que pendant deux ans, oui, c'est soutenable", a-t-il déclaré pour Motorsport.com. "Mais à long terme, ça devient ennuyeux. Si, à un certain moment, ça ne change pas, il n'y aucun intérêt à juste rester là."

Lire aussi :

"Le business en tant que business ne fonctionne pas si vous ne pouvez pas ressentir la joie de vous battre pour des podiums et des victoires. Il n'y a aucun intérêt à être là après un certain temps, vous savez. Pourquoi je perdrais du temps à travailler sans relâche, jour et nuit, à voyager dans, je ne sais pas, 21 pays autour du monde, juste pour savoir que je vais faire la même chose que l'année passée ? Ça n'a aucun intérêt, aucun intérêt."

Pour Steiner, l'horizon 2021, avec une réglementation qui devrait voir l'instauration d'un budget capé et de nouvelles monoplaces favorisant les luttes en piste, a le potentiel pour remettre en cause l'ordre établi, tout comme l'évolution naturelle des équipes. "[La F1] change toujours et les choses changent très vite ici, donc je ne pense pas que, dans trois ans, la Formule 1 sera la Formule 1 d'aujourd'hui."

"Je veux dire, regardez ce qu'était la Formule 1 au début des années 2000. On pouvait gagner de l'argent vraiment facilement, et désormais c'est impossible. Juste 18 ans après, c'est impossible, vous savez. Donc les choses changent, et c'est en fait une partie de la Formule 1 qui m'intéresse. Ce n'est pas comme faire la même chose pour les 20 prochaines années. À chaque fois, quelque chose change."

Article suivant
Bottas a remporté une spéciale pour son premier rallye

Article précédent

Bottas a remporté une spéciale pour son premier rallye

Article suivant

Photos - Le premier rallye de Valtteri Bottas

Photos - Le premier rallye de Valtteri Bottas
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team
Auteur Fabien Gaillard