Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Steiner est "plus étonné qu'agacé" par la mauvaise course de Haas

partages
commentaires
Steiner est "plus étonné qu'agacé" par la mauvaise course de Haas
Par :
3 avr. 2019 à 11:40

Günther Steiner peine à comprendre pourquoi son équipe, Haas, n'a pas été capable de reproduire en course l'excellent rythme qu'elle parvenait à atteindre en qualifications à Bahreïn.

Les qualifications du Grand Prix de Bahreïn étaient pleines de promesses pour Haas, dont les pilotes Kevin Magnussen et Romain Grosjean avaient respectivement signé les cinquième et huitième temps. La pénalité de trois places infligées au Français compliquait un peu la tâche de l'équipe, mais une bonne quantité de points semblait largement à portée.

Néanmoins, Magnussen n'a pas du tout réussi à faire fonctionner les gommes lors de la course et n'a pu que constater l'absence de rythme de sa monoplace, terminant son chemin de croix au 13e rang. Du côté de Grosjean, il a été impossible de juger le niveau de performance sur les longs relais puisqu'il a été harponné au départ par Lance Stroll et a dû abandonner à la suite de ce contact. Steiner confie ne pas comprendre les causes de cette perte de performance.

Lire aussi:

"Nous n'avons aucune idée de ce qu'il s'est passé, donc je devrais être un peu plus abattu", lance le directeur de Haas. "Mais je ne suis même pas en colère, parce que je suis simplement... je suis stupéfait. Plus étonné qu'agacé, parce qu'à la suite de notre séance de qualifications, c'est très bizarre de terminer la course en ne sachant pas pourquoi on avait perdu notre rythme du jour au lendemain."

Il avouait après la course fonder de gros espoirs sur les deux journées d'essais qui se disputent à Bahreïn cette semaine, afin de comprendre pourquoi la monoplace a perdu en performance : "Nous pouvons tester ici mardi et mercredi, donc nous avons au moins la chance de pouvoir découvrir ce qu'il s'est passé et avoir une image plus nette. D'un autre côté, personne ne nous a dépassés au classement, donc on sait au moins que les dégâts n'étaient pas énormes. Je n'en suis aucunement satisfait, mais ce n'était pas trop grave."

Comme Magnussen avant lui, Steiner pointe du doigt le manque de vitesse de pointe de la Haas VF-19 dans les lignes droites du circuit de Sakhir, mais s'interroge surtout de ce que renferment les données : "Il me semble que nous n'avons pas brillé par notre vitesse en ligne droite. Mais c'est toujours difficile. Pour ce qui est de la vitesse en ligne droite, il faut faire des analyses."

"Au premier abord, je pensais comme Kevin que c'était lent. Mais avec le DRS, il faut étudier pour savoir qui l'avait enclenché, qui ne l'avait pas, et quand nous dépassions ou quand nous étions derrière. On a besoin d'avoir les chiffres avant de tirer des conclusions. Mais je ne pouvais pas nous voir plus rapides en ligne droite."

 
Article suivant
Vettel domine la feuille des temps à Sakhir

Article précédent

Vettel domine la feuille des temps à Sakhir

Article suivant

Mick Schumacher veut être "un pilote complet" pour ses débuts en F1

Mick Schumacher veut être "un pilote complet" pour ses débuts en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Emmanuel Touzot