Steiner : Fittipaldi a montré qu'il "peut faire du bon travail" en F1

Pour Günther Steiner, le directeur de Haas, le pilote de réserve de l'écurie Pietro Fittipaldi a prouvé qu'il pouvait faire "du bon travail" en remplaçant Romain Grosjean lors des deux derniers GP de la saison.

Steiner : Fittipaldi a montré qu'il "peut faire du bon travail" en F1

Contrairement à ce qui s'est vu la plupart du temps ces dernières années, et particulièrement en 2020 avec les pilotes infectés par le COVID-19, Haas a bien fait appel à son réserviste attitré, Pietro Fittipaldi, quand il s'est agi de remplacer Romain Grosjean après son accident du Grand Prix de Bahreïn.

Le Brésilien de 24 ans a disputé les deux dernières manches de la campagne, à Sakhir et Abu Dhabi, terminant respectivement 17e et 19e des deux courses, ses premières en discipline reine et les premières tout court depuis de longs mois. Un remplacement salué par Günther Steiner.

"Il a fait du bon travail. Je veux dire, il est resté hors des ennuis. Son rythme, en course, a été de mieux en mieux, je crois qu'il fallait juste qu'il s'adapte. Vous savez, il me semble qu'il n'avait pas piloté de voiture de course depuis huit ou neuf mois, donc c'est compliqué."

Lire aussi :

Fittipaldi a terminé à deux tours du leader à Yas Marina, victime en course d'un problème de surchauffe moteur. "Il devait rentrer et nous devions faire du travail de maintenance sur le moteur [pendant] l'arrêt qui a pris du temps, sinon nous n'aurions peut-être même pas atteint le changement de pneus."

"Et ensuite, quand nous l'avons renvoyé en piste sur les derniers pneus neufs à la fin, ça allait plutôt bien, vous savez. Et sur le second train de pneus également. Donc je pense qu'il a démontré qu'il pouvait le faire, qu'il pouvait faire du bon travail."

Ces derniers jours, des modifications sur les réseaux sociaux de Nikita Mazepin, annoncé titulaire pour la saison 2021 au sein de la structure mais empêtré depuis une dizaine de jours dans une affaire liée à une vidéo le montrant toucher la poitrine d'une jeune femme qui a depuis été effacée, et de Fittipaldi ont fait naître la rumeur d'un possible remplacement du Russe par ce dernier, si jamais Haas décidait finalement que le risque médiatique est trop grand. Il faut dire que cette affaire a déclenché une campagne sous le hashtag #WeSayNoToMazepin (détournant la campagne #WeSayNoToRacism), qui est très présente à chaque communication de la F1.

partages
commentaires

Related video

Ferrari installe un bâtiment réservé à Haas à Maranello

Article précédent

Ferrari installe un bâtiment réservé à Haas à Maranello

Article suivant

Magnussen : Grosjean est "phénoménal sur un tour" et mérite plus de crédit

Magnussen : Grosjean est "phénoménal sur un tour" et mérite plus de crédit
Charger les commentaires