Steiner : Une grille inversée ne pimenterait pas le spectacle

partages
commentaires
Steiner : Une grille inversée ne pimenterait pas le spectacle
Par : Fabien Gaillard
1 déc. 2018 à 17:20

Pour Günther Steiner, l'introduction d'une grille inversée ne changerait pas grand-chose pour la lutte pour la victoire et les podiums en F1.

Parmi les idées avancées pour essayer de modifier la façon dont les week-ends et les courses sont organisés, une revient souvent, qui s'appuie sur ce qui peut se passer dans certaines autres disciplines, souvent des formules de promotion : la grille inversée.

Que celle-ci soit intégralement inversée ou pas, la volonté derrière une telle mesure est bien évidemment à la fois de placer les favoris dans une position plus reculée sur la grille et ainsi éviter qu'une situation de domination se mette en place dès le début de course, mais aussi de rendre les remontées plus aléatoires en obligeant les meilleurs à se frayer un chemin parmi des monoplaces moins rapides et des adversaires moins habituels.

Lire aussi :

Cependant, pour Günther Steiner, team principal de Haas F1, cette solution n'aurait que peu d'intérêt : "Combien de fois une Mercedes ou une Ferrari est partie dernière et, après cinq tours, figurait dans le top 4 ? Rien ne va vraiment changer avec l'inversion, donc la grille inversée est une chose qui paraît bonne mais l'est-elle vraiment ?"

Le dirigeant italien estime que c'est par l'instauration de mesures fondamentales, en lien avec les coûts et leur contrôle, que la discipline reine parviendra à créer les conditions d'une lutte plus serrée. "Pour pimenter les choses, il suffit d'avoir des conditions plus équitables. Et la seule façon d'en arriver là, c'est de plafonner le budget. Nous n'avons pas besoin de faire quoi que ce soit de fou comme mélanger les grilles ou de la loterie."

"Je pense que cela ne pimentera pas le spectacle parce que les trois meilleures équipes sont beaucoup plus rapides. Même s'ils commencent derniers, ils finiront quand même premiers. Ce qu'on peut faire, c'est ralentir la Mercedes de 1,5 seconde et là ce sera très pimenté !"

Article suivant
Photos - Ricciardo fait sa visite d'adieu chez Red Bull Racing

Article précédent

Photos - Ricciardo fait sa visite d'adieu chez Red Bull Racing

Article suivant

Brawn : Bottas, "l'unique légère fissure" dans l'armure Mercedes

Brawn : Bottas, "l'unique légère fissure" dans l'armure Mercedes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard