Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
25 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
74 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
87 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
109 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
130 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
144 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
158 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
186 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
193 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
207 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
214 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
242 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
249 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
263 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
277 jours

Haas : McLaren et Renault ont eu "de la chance" jusqu'ici

partages
commentaires
Haas : McLaren et Renault ont eu "de la chance" jusqu'ici
Co-auteur: James Roberts
24 avr. 2018 à 15:22

Haas pense que ses principaux rivaux en Formule 1, Renault et McLaren, ont jusqu'ici eu "de la chance" lors de la saison 2018.

Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 et Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, Fernando Alonso, McLaren MCL33 Renault
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, Fernando Alonso, McLaren MCL33 Renault, et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, devant Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, et Fernando Alonso, McLaren MCL33 Renault
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes, et Sergio Perez, Force India VJM11 Mercedes
Kevin Magnussen, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari, en lutte avec Pierre Gasly, Toro Rosso STR13 Honda
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-18 Ferrari

Même si Haas a débuté sa troisième saison en F1 de façon extrêmement compétitive, l'écurie figure seulement au septième rang du classement constructeurs. Une double arrivée potentielle dans les points lors du Grand Prix d'Australie a été perdue en raison de problèmes lors des arrêts au stand et un seul point a été ramené de Chine grâce à la dixième place de Kevin Magnussen.

La majorité des 11 unités glanées jusqu'ici provient de la cinquième position du Danois à Bahreïn. Haas comptant un retard de 14 points sur Renault en cinquième position et 17 sur McLaren qui est quatrième.

Le team principal de la structure américaine, Günther Steiner, reconnaît que le double abandon de Melbourne s'avère d'ores et déjà coûteux. "Lors des trois premières courses, nous avons été présents", a-t-il déclaré pour Motorsport.com.

"Pour l'instant, ça se joue entre nous, Renault et McLaren pour la quatrième place. Je pense que l'image globale est assez claire pour l'instant et j'espère que nous allons enfin pouvoir réussir parce que les autres ont de la chance et nous sommes malchanceux. Mais il faut créer notre propre chance, pour être honnête. En Australie ce n'était pas super, sinon nous serions où nous devrions être."

Le dirigeant cite le GP de Chine comme un exemple de la malchance de Haas, suggérant qu'il était en lice pour la septième place avec Magnussen et la neuvième avec Romain Grosjean avant que le Safety Car ne permette à Renault et Force India de changer de pneus à moindres frais.

Haas manquait de gommes tendres suffisamment neuves pour mettre en place la même stratégie et a ensuite eu du mal à se mettre dans le rythme quand la course a été relancée, ses monoplaces ne pouvant générer suffisamment de chaleur pour faire fonctionner leurs pneus.

Steiner pense que ces problèmes de pneus peuvent être résolus avec plus de connaissance. Il s'attend également à ce que Haas maintienne un meilleur rythme de développement en 2018 que lors de ses campagnes précédentes.

"Nous devons continuer de faire ce que nous faisons. À chaque course, nous en apprenons plus sur les pneus et nous construisons notre base de connaissances [...], et nous avons prévu des évolutions pour la voiture."

"Notre plan global pour cette année est différent de l'an passé. L'année dernière, nous savions que nous n'aurions pas beaucoup d'améliorations parce que nous avions décidé tôt dans la saison [...] de nous concentrer sur la voiture de la saison suivante."

"Mais cette année, nous avons décidé tôt d'apporter plus d'évolutions. Donc tout dépend de la qualité de nos améliorations mais aussi de celles de la concurrence."

Article suivant
Renault aura des évolutions à Bakou

Article précédent

Renault aura des évolutions à Bakou

Article suivant

Williams refuse d'accabler ses pilotes pour son manque de performance

Williams refuse d'accabler ses pilotes pour son manque de performance
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Haas F1 Team