Steiner : Haas s'est focalisé trop tôt sur 2018

Au championnat des constructeurs 2017, la lutte était féroce entre Renault, Toro Rosso et Haas pour la sixième place, l'écurie américaine s'avérant vaincue pour quelques points seulement. La faute à un mauvais choix stratégique ?

Steiner : Haas s'est focalisé trop tôt sur 2018
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Guenther Steiner, Team Principal, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 en lutte
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17 et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 en lutte
Günther Steiner, Team Principal, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17

C'est en effet au Grand Prix des États-Unis que Haas F1 Team a apporté ses dernières évolutions de l'année, mais les arrivées dans les points se sont raréfiées pour l'équipe en deuxième moitié de saison. Renault a pris l'avantage, tandis que Haas n'a su capitaliser sur la fin de campagne catastrophique de Toro Rosso. Aussi le directeur d'équipe Günther Steiner se demande-t-il si le coche n'a pas été raté.

"C'était un peu moins en dents de scie [qu'en 2016], mais ça a quand même été les montagnes russes, surtout en deuxième moitié de saison", déclare Steiner au sujet des performances de son équipe. "Avec les développements, je pense que nous nous attendions à mieux, mais encore une fois, nous étions parfaitement conscients d'être passés tôt à la voiture 2018."

"Avec le recul, ferions-nous quelque chose de différent ? Peut-être que nous développerions celle de cette année un peu plus longtemps, mais on ne peut pas revenir en arrière. C'est entre les deux, et il n'y a pas de réponse claire. Nous avons dû nous focaliser sur la voiture 2018, parce que la dernière chose que nous voulons, c'est une grande perte de performance en 2018. Je suis donc très confiant quant au fait que la voiture 2018 sera meilleure ; sinon, nous n'aurions pas fait ça."

Développer au lieu de réinventer

Pour la saison à venir, le contexte est en tout cas favorable à Haas qui, pour la première fois, n'a pas besoin de construire une voiture entièrement nouvelle comme c'était le cas en 2016 (pour ses débuts) et en 2017 (avec la nouvelle réglementation technique).

"Je ne dirais pas que c'est plus facile, mais cela rend le challenge un peu différent", poursuit Steiner. "Il faut se focaliser sur le fait de développer au lieu de réinventer, donc nous verrons comment nous nous débrouillons avec ça, mais c'est un nouveau chapitre et j'espère qu'il sera bon."

"Nous avons été très bons lors des deux années en tant que nouvelle équipe pour produire de nouvelles voitures, nous n'avons jamais complètement échoué. Il nous faut donc voir maintenant à quel point nous réussirons à développer une voiture avec une réglementation stable. Je suis optimiste à ce sujet."

Trouver la constance

Steiner reconnaît en tout cas que Haas a besoin de davantage de constance dans ses performances, notant qu'il est arrivé que l'équipe connaisse "deux courses de rien, puis tout d'un coup nous sommes revenus dans la fenêtre", d'autant que les points lui échappent occasionnellement à cause de divers soucis.

"Nous avions les bases, mais ça a quand même été les montagnes russes, même si nous avons marqué des points régulièrement en première moitié de saison. Nous avons marqué des points plus souvent cette année que l'an dernier, ce qui signifie que nous avons progressé sur la constance. Mais ce n'était pas suffisant pour être régulièrement dans les points, et il faut être régulièrement dans les points pour progresser au classement. Les trois ou quatre Grands Prix où ils nous ont échappé à cause de défaillances nous ont coûté cher", conclut l'Italien.

Propos recueillis par Ben Anderson

 
partages
commentaires
Bourdais : La F1 n'a "aucune considération" pour les pilotes US

Article précédent

Bourdais : La F1 n'a "aucune considération" pour les pilotes US

Article suivant

Norris évoque son programme F1 pour 2018

Norris évoque son programme F1 pour 2018
Charger les commentaires