Steiner : Mick Schumacher est comme son père, un "travailleur acharné"

S'appuyant sur le témoignage des membres de Ferrari ayant côtoyé les deux pilotes, Günther Steiner rapproche l'éthique de travail de Mick Schumacher avec celle de son père.

Steiner : Mick Schumacher est comme son père, un "travailleur acharné"

Pour la troisième fois dans l'histoire de la Formule 1, il y aura la semaine prochaine un Schumacher au départ d'un Grand Prix. C'est avec Haas F1 que Mick, fils de Michael et neveu de Ralf, va faire ses premiers pas dans la catégorie reine. Le pilote allemand, âgé de 21 ans, sera inévitablement observé de près pour ses grands débuts, d'autant qu'il appartient à la Ferrari Driver Academy. Il lui faudra aussi se détacher d'un héritage glorieux mais forcément pesant, qu'il ne pourra toutefois pas occulter, ce qu'il ne cherche d'ailleurs pas à faire.

Et ce n'est pas sur son patron qu'il va pouvoir compter pour éviter les comparaisons avec son illustre père ! En évoquant les méthodes de travail de son nouveau pilote, Günther Steiner estime en effet qu'il y a des similitudes évidentes. Le directeur de l'écurie américaine rappelle pourtant n'avoir jamais eu l'occasion de côtoyer Michael Schumacher dans des circonstances très proches, bien qu'ayant pu échanger parfois avec lui lorsqu'il était dirigeant de l'écurie Jaguar Racing au début des années 2000.

"Je le connaissais, mais seulement en se disant bonjour", explique-t-il à Motorsport.com. "Je n'ai jamais eu de relations personnelles avec lui. Nous nous connaissions car nous étions impliqués [en F1]. Mais c'était une superstar à l'époque, donc je n'ai pas vraiment eu de relations avec lui. Nous nous disions bonjour, mais il s'entendait plutôt bien avec Niki [Lauda]. C'est pourquoi nous avons parfois discuté un peu quand nous nous rencontrions, quand nous nous croisions. Mais pas au point d'entretenir des relations, malheureusement."

Lire aussi :

Pourtant, Günther Steiner se risque donc à la comparaison entre le père et le fils, sur un point précis. Et s'il se le permet, c'est parce qu'il évoque les témoignages dont il a eu écho, plus particulièrement par l'intermédiaire des membres de Ferrari qui travaillent pour Haas et ont connu les deux générations.

"Je n'ai jamais travaillé avec lui [Michael] et je ne le connaissais pas si bien, donc je savais que c'était un travailleur acharné uniquement par la presse et par la télévision", poursuit Steiner. "Chez nous, il y a quelques personnes de chez Ferrari qui ont déjà travaillé avec Michael. Et ils me disent comment c'était. Ils connaissaient très bien Michael. Ils étaient très émus quand Mick est arrivé chez nous. Ils m'expliquent comment Michael travaillait, et je pense que Mick lui est très semblable. Il travaille dur, il veut tout savoir, il veut apprendre, il veut tout simplement s'améliorer. Chaque jour, chaque heure, chaque minute."

Propos recueillis par Christian Nimmervoll 

partages
commentaires
Pérez et Red Bull : 15 ans entre le râteau et le mariage

Article précédent

Pérez et Red Bull : 15 ans entre le râteau et le mariage

Article suivant

Alonso : "J'ai toujours eu la chance de choisir mon propre destin"

Alonso : "J'ai toujours eu la chance de choisir mon propre destin"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Mick Schumacher
Équipes Haas F1 Team
Auteur Basile Davoine