Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
85 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
106 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
120 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
134 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
162 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
239 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
253 jours

Steiner : La F1 ne peut pas prendre le risque de voyager en Chine

partages
commentaires
Steiner : La F1 ne peut pas prendre le risque de voyager en Chine
Par :
Co-auteur: Emmanuel Touzot
25 févr. 2020 à 12:00

Le directeur de Haas, Günther Steiner, juge que la Formule 1 doit s'assurer qu'il n'y a aucun risque à voyager en Chine avant de donner le feu vert pour trouver une nouvelle place à la manche de Shanghai dans le calendrier.

La date initiale à laquelle devait se tenir la course de Shanghai, le 19 avril, a été abandonnée à cause de l'épidémie de coronavirus, et les responsables de la F1 réfléchissent à différentes options pour parvenir à l'organiser plus tard dans la saison. Une des possibilités serait d'organiser un Grand Prix de Chine sur deux jours durant le week-end entre les manches du Brésil et d'Abu Dhabi. Günther Steiner assure qu'il est trop tôt pour réfléchir à de tels scénarios, que les équipes les acceptent ou non, car la F1 doit pouvoir garantir qu'il n'y a aucun risque d'être contaminé.

Lire aussi :

"À ce moment-là, serons-nous épargnés par ce qui se produit actuellement ?", s'est interrogé Steiner, lorsque Motorsport.com lui a demandé s'il approuvait un enchaînement de trois courses en fin de saison. "C'est sûr, et la FOM dit la même chose. On peut organiser un enchaînement de trois courses, mais je ne sais pas quand le virus sera terminé. Je n'en ai aucune idée. Mais s'il y a le moindre risque, je suis clairement contre cette idée, nous ne devons pas courir s'il y a un risque."

"Je pense que [la FOM] étudie ce genre de choses, en espérant que ce soit terminé, mais je ne crois pas que quiconque puisse dire qu'en novembre, le virus sera éradiqué. J'espère qu'il le sera, car ce n'est pas une bonne chose, mais il n'y a pas de garantie. Donc si tout est résolu, nous verrons comment ça peut fonctionner et s'il est possible de le faire sur le plan logistique. Ça fait beaucoup de 'si'. Je pense qu'ils étudient cela, mais ils ne nous ont pas fait de proposition sur la manière dont ça serait fait. Ils doivent regarder ce qui est possible."

Lire aussi :

Le directeur d'AlphaTauri, Franz Tost, approuve le fait que le report était inévitable, mais il est ouvert à l'idée de trouver une nouvelle date : "Tout d'abord, c'est une décision absolument parfaite de la FIA et de la FOM de ne pas aller en Chine dans de telles circonstances. La sécurité et la santé de tous les employés et de toutes les personnes, car vous serez aussi ici, est le facteur le plus important."

"Quant à savoir si nous pouvons caser la date en fin de saison, nous verrons. Tout d'abord, ils devront régler la situation sur le plan de la santé. Et je doute qu'ils puissent le faire dans un délai qui nous permette de nous y rendre en toute sécurité. Et s'il y a une possibilité, ce sera évidemment en fin de saison. Abu Dhabi doit être en fin de saison, c'est dans leur contrat, donc peut-être qu'ils le repousseront d'une semaine. Si le coronavirus est sous contrôle, je pense que nous pouvons trouver une solution."

Reste l'épineux problème du Vietnam, pays frontalier de la Chine, où l'épidémie est également présente et qui doit organiser son premier Grand Prix début avril : "De ce que j'en sais, jusqu'à maintenant, les organisateurs assurent que l'on peut courir là-bas. Mais évidemment, la santé de toutes les personnes doit être une priorité."

Avec Adam Cooper  

Article suivant
Les changements qui permettent à Mercedes d'intégrer le DAS

Article précédent

Les changements qui permettent à Mercedes d'intégrer le DAS

Article suivant

Racing Point évoque des "transferts de technologie" avec Aston Martin

Racing Point évoque des "transferts de technologie" avec Aston Martin
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble