Steiner : Les rivaux de Magnussen tentent de "saper sa confiance"

partages
commentaires
Steiner : Les rivaux de Magnussen tentent de
Par : Benjamin Vinel
21 août 2018 à 11:05

Kevin Magnussen est souvent critiqué pour son style de pilotage agressif, mais selon Günther Steiner, directeur de l'écurie Haas, ses rivaux tentent seulement de "saper sa confiance".

Kevin Magnussen réalise actuellement la campagne la plus convaincante de sa carrière, occupant la huitième place du championnat avec 45 points au compteur et déclarant enfin prendre du plaisir en Formule 1, mais il fait toujours l'objet de critiques de ses adversaires en raison de manœuvres jugées un peu rugueuses par la concurrence. Günther Steiner, lui, est convaincu que ces remarques sont fortement exagérées dans le but de nuire à son pilote.

Lire aussi :

"Nous voulons qu'il fasse la course, et parfois il faut jouer des coudes si l'on veut obtenir quelque chose", affirme Steiner pour Motorsport.com. "Personne ne donne rien gratuitement ici. Les gens disent qu'il le fait exprès, mais non. Il veut frapper un grand coup, mais il n'est pas agressif. Il ne se dit pas : 'Je vais être agressif parce que je ne suis pas une chiffe molle'."

"Cela engendre davantage de critiques de la part des pilotes établis. 'Ce jeune est-il en train de me dire que je ne peux pas le passer ? Je vais en faire tout un fromage'. Tout le monde joue le jeu ici, et il le faut. Je ne critique pas les autres pilotes, ils font de leur mieux pour saper sa confiance, mais ils n'y parviennent pas. Beaucoup d'entre eux ont déjà abandonné, car ils voient que ça ne sert à rien, il ne se laisse plus marcher sur les pieds."

 

Photo de:

 

Photo de:

Magnussen a été particulièrement critiqué pour avoir tassé Nico Hülkenberg hors de la piste au Grand Prix de Hongrie 2017 et Pierre Gasly dans le mur à Bakou en avril dernier. Toujours est-il qu'il n'a que trois points de pénalité sur sa licence, loin de Romain Grosjean et de Marcus Ericsson, qui sont à sept. Aucun pilote n'a jamais atteint les 12 points synonymes de suspension d'une course, Daniil Kvyat s'en étant le plus rapproché avec dix l'an passé.

"Je respecte les autres pilotes, en particulier ceux qui ont eu du succès et ceux qui ont accompli ce que je veux accomplir, les Champions du monde", déclare Magnussen à notre micro. "J'ai un énorme respect pour eux, mais je me moque vraiment de ce qu'ils pensent. Ce qui compte, pour moi, c'est que je tire le meilleur de moi-même et que je fasse de mon mieux."

"Si l'équipe pense que j'ai été trop agressif, elle me le fera savoir. Si les commissaires pensent que j'ai été trop agressif, ils me le feront savoir. Je base mon opinion là-dessus et j'essaie de progresser ainsi. Je ne suis pas parfait. Je sais que je fais des erreurs et que je vais parfois trop loin. Mais il faut que je trouve cet équilibre en moi et en mon for intérieur, sans être influencé par ce que pensent les autres pilotes."

Propos recueillis par Scott Mitchell et Adam Cooper

Prochain article Formule 1
Vidéo - Les améliorations graphiques et sonores de F1 2018

Previous article

Vidéo - Les améliorations graphiques et sonores de F1 2018

Next article

La chute du nombre de billets vendus met en doute l'avenir de Monza

La chute du nombre de billets vendus met en doute l'avenir de Monza
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kevin Magnussen
Équipes Haas F1 Team
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités