Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Course dans
04 Heures
:
09 Minutes
:
30 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours

Pour Stewart, Hamilton peut égaler Fangio et Schumacher

partages
commentaires
Pour Stewart, Hamilton peut égaler Fangio et Schumacher
Par :
5 nov. 2017 à 15:21

Jackie Stewart est revenu sur le quatrième sacre mondial de Lewis Hamilton lors du Grand Prix du Mexique 2017 de F1, et a évoqué sa place dans l'Histoire de la discipline reine.

Sir Jackie Stewart
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Le vainqueur Michael Schumacher, Ferrari F2001
Juan Manuel Fangio, Alfa Romeo
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Le Champion du monde 2017 Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, fait la fête avec sa mère Carmen Lockhart et son équipe
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Juan Manuel Fangio
Le Champion du monde 2017 Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Juan Manuel Fangio, Mercedes-Benz W196
Michael Schumacher, Ferrari F399
Jackie Stewart, Tyrrell Racing 005 Ford
Le vainqueur Jackie Stewart, Matra MS10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Michael Schumacher, Ferrari F2004

Pour la première fois depuis 1973, l'Écossais n'est plus le pilote britannique le plus titré de la Formule 1. Même si depuis 2015 il partageait ce titre honorifique avec Lewis Hamilton, ce dernier l'a dépassé en s'offrant une nouvelle couronne cette saison.

Désormais l'égal, au palmarès, d'Alain Prost et de Sebastian Vettel et dans les traces de Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher, le numéro 44 est partie intégrante de la légende du sport qu'il pratique et, pour Stewart, cela est mérité.

"Je pense que Lewis est un vainqueur méritant cette année, surtout lors de la seconde partie de la saison", a-t-il commenté pour le site officiel de la Formule 1. "Il a extrêmement bien piloté et a totalement mérité le championnat."

Il est également heureux qu'un pilote de Sa Majesté soit enfin parvenu à le dépasser au nombre de titres mondiaux, après tant d'attente : "Beaucoup de questions m’ont été posées car Lewis a maintenant dépassé mon record, côté britannique, de trois Championnats du monde. Je l’ai tenu pendant 44 ans, ce qui est une période insensée."

"De mon point de vue, je n’ai aucun regret, les records sont faits pour être battus. C’est presque décevant qu’aucun autre pilote britannique ne soit parvenu à battre mon record pendant cette période de 44 ans, en conséquence je félicite totalement Lewis pour avoir rejoint Alain Prost, Schumacher, Fangio et Sebastian Vettel [en tant que quadruple Champion du monde]."

Hamilton peut devenir un pilote encore meilleur

Sir Jackie Stewart – dont il se murmure qu'il pourrait bientôt être rejoint par Hamilton en tant que sportif anobli par la Reine d'Angleterre – estime que le pilote Mercedes pourrait aller encore plus haut.

"Il n’y a aucune raison de supposer que Lewis ne va pas aller encore plus loin et se battre pour les records de Schumacher et de Fangio, et je lui souhaite le meilleur pour cela. Il a bien mérité toute cette reconnaissance pour avoir remporté quatre titres mondiaux."

"Il n’y a aucun doute sur le fait qu’il est un meilleur pilote que quand il a remporté son premier titre mondial. Vous mûrissez, vous apprenez, vous n’arrêtez jamais d’apprendre. S’il court pendant encore beaucoup d’années, il deviendra un pilote encore meilleur. Je ne pense pas qu’il ait atteint son vrai potentiel."

"J’ai décidé de prendre ma retraite à un très jeune âge, j’avais 34 ans. Il vient un moment où la retraite est la bonne chose à faire. Il choisira sans aucun doute ce moment correctement aussi. [Mais] à 32 ans, vous mûrissez encore."

Hamilton, Fangio et les choix de carrière

Cette nouvelle victoire sur la scène mondiale pour Lewis Hamilton n'est pas sans rappeler les réactions suscitées par sa décision de rejoindre Mercedes fin 2012, à une époque où l'écurie peinait à jouer régulièrement les podiums alors que McLaren se battait pour les titres mondiaux.

Pour Stewart, faire les bons choix et s'entourer des bonnes personnes est une caractéristique déterminante des Champions. "Lewis a évidemment été beaucoup aidé en pilotant pour deux des meilleures équipes du monde, McLaren et Mercedes-Benz. Il faut être dans ces top teams pour [remporter des titres], vous ne pouvez pas le faire juste en tant que pilote. Il a pris les bonnes décisions pour être avec les bonnes personnes."

Il rappelle d'ailleurs qu'un pilote comme Juan Manuel Fangio, dans les années 1950, avait pris l'habitude de changer régulièrement d'écurie pour maximiser ses chances de l'emporter. "Fangio a gagné cinq titres mondiaux avec Ferrari, Maserati, Mercedes et ainsi de suite. Il a piloté une grande variété de voitures et pour une grande variété d’équipes parce que quand il voyait qui allait être la meilleure équipe, il y allait."

"C’est une partie des raisons du succès, prendre les bonnes décisions. Il faut avoir l'équipe derrière vous pour réussir. Il faut de l’ingénierie fiable au plus haut niveau."

Article suivant
McLaren "glousse" d'excitation concernant 2018

Article précédent

McLaren "glousse" d'excitation concernant 2018

Article suivant

Renault veut effacer les "inacceptables" problèmes de Mexico

Renault veut effacer les "inacceptables" problèmes de Mexico
Charger les commentaires