Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
18 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
79 jours

Vandoorne sûr d'être efficace s'il fait l'intérim en Grand Prix

partages
commentaires
Vandoorne sûr d'être efficace s'il fait l'intérim en Grand Prix
Par :

Stoffel Vandoorne a de petites chances de faire son retour en Grand Prix cette saison grâce à son rôle de pilote de réserve Mercedes et est convaincu qu'il sera performant si c'est le cas.

Pour la saison 2020 de Formule 1, Mercedes partage ses pilotes de réserve avec l'écurie Racing Point, motorisée par la marque à l'étoile, ainsi qu'avec McLaren, qui adoptera les groupes propulseurs allemands l'an prochain. Et comme Esteban Gutiérrez n'est plus éligible à la Super Licence sans parcourir 300 km au volant d'une F1, c'est Stoffel Vandoorne qui sera en pole position pour remplacer l'un des six pilotes concernés en cas de pépin tel qu'un test positif au nouveau coronavirus.

Lire aussi :

Celui qui a pris 41 départs en Grand Prix avec McLaren et vient de conclure la saison 2019-20 de Formule E avec le titre honorifique de vice-Champion se sent prêt à assumer son rôle, bien qu'il n'ait pas pris le volant d'une F1 depuis sa dernière course dans l'élite en 2018.

"Je connais les gens chez McLaren, car j'ai couru pour eux en F1 pendant quelques années, donc je ne pense pas que ce serait un problème d'y sauter", déclare Vandoorne pour Motorsport.com. "Je n'ai pas piloté de Formule 1 depuis longtemps. Ce serait bizarre au début, mais je reste relativement actif avec tout le travail que je fais chez Mercedes sur le simulateur et ma présence sur les courses. Je suis donc convaincu que je saurais au moins à quoi m'attendre, disons. Je suis prêt, je suis en stand-by, et je suis sûr de pouvoir faire un bon travail."

Le Belge avait déjà brillé en remplaçant Fernando Alonso, blessé, au pied levé au Grand Prix de Bahreïn 2016. Il avait alors dû se familiariser dans l'avion avec toutes les procédures liées à sa monoplace, en revenant d'essais de Super Formula au Japon, et avait marqué le point de la dixième place malgré cette préparation bien peu optimale. Et à l'époque, McLaren n'était pas au même niveau que de nos jours, n'ayant pas inscrit une seule unité depuis cinq Grands Prix.

"Je suis parvenu à le faire à l'époque, sans avoir beaucoup de préparation", indique Vandoorne. "Je pense donc que je serais bien mieux préparé pour faire l'intérim désormais."

Lorsque Sergio Pérez a contracté le COVID-19, Vandoorne était toutefois occupé par la finale de la Formule E avec Mercedes à Berlin, et Racing Point a fait appel à son ancien pilote Nico Hülkenberg. Il est légitime de se demander si l'écurie anglo-canadienne pourrait donner la priorité à l'Allemand en cas de nouveau besoin, compte tenu qu'il a déjà fait deux week-ends de Grand Prix au volant de la RP20 quand Vandoorne ne l'a jamais pilotée.

Quoi qu'il en soit, ce dernier n'espère pas les malheurs de ses pairs : "Je ne souhaite à personne d'être malade, donc il n'y a jamais vraiment le souhait d'être appelé. C'est une position étrange. On ne sait jamais vraiment quand est-ce qu'il va falloir intervenir, mais je suis prêt si quelque chose se produit."

Propos recueillis par Filip Cleeren

Related video

Red Bull et Newey farouchement convaincus d'avoir le bon concept

Article précédent

Red Bull et Newey farouchement convaincus d'avoir le bon concept

Article suivant

"Pas grand-chose" entre Hamilton et Verstappen, selon Horner

"Pas grand-chose" entre Hamilton et Verstappen, selon Horner
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Stoffel Vandoorne
Équipes McLaren , Mercedes , Racing Point
Auteur Benjamin Vinel