Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL1 dans
06 Heures
:
13 Minutes
:
21 Secondes
11 sept.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
31 oct.
Prochain événement dans
77 jours

Stratégie - GP de Styrie : le même mais en différent

partages
commentaires
Stratégie - GP de Styrie : le même mais en différent
Par :
12 juil. 2020 à 10:30

Une semaine après le Grand Prix d'Autriche, l'épreuve de Styrie devrait faire la part belle aux stratégies à un seul arrêt sauf si les circonstances de course s'en mêlent...

À défaut d'avoir une grille de départ décidée par une course qualificative à grille inversée pour rebattre les cartes, les conditions dans lesquelles la course du Grand Prix de Styrie va démarrer vont être assez différentes du GP d'Autriche disputé sur le même circuit le week-end dernier.

Tout d'abord, il faut rappeler que la Q2 ayant été disputée sous la pluie, l'ensemble des pilotes auront le choix des pneus pour le départ. Le top 10 bénéficiera donc d'une liberté stratégique bienvenue pour choisir entre les tendres (rouges) et les mediums (jaunes), voire les durs (blancs) pour les plus courageux (ou ceux qui n'ont absolument rien à perdre).

Dans le même temps, avec aucun roulage sur le sec ce samedi, tous les pilotes disposent de gommes neuves et pourront donc profiter de pneus dans des conditions optimales au moment de l'envol. En revanche, la piste du Red Bull Ring a été nettoyée par la pluie et est donc moins gommée que dimanche dernier, offrant donc moins d'adhérence en début d'épreuve.

Lire aussi :

Enfin, dernier paramètre qui change : les conditions météo sont attendues sèches mais bien moins chaudes que lors du GP d'Autriche, ce qui devrait également avoir un impact sur la tenue des gommes.

Face à cet ensemble de nouveaux paramètres, les estimations stratégiques de Pirelli changent également. Ainsi, cette fois-ci, le meilleur plan de route impliquerait clairement un départ en tendres et non en mediums. Assez simplement : si l'adhérence en piste au moment de débuter la course est inférieure à la semaine passée, il apparaît plus souhaitable en termes de rythme et d'usure de partir avec les gommes les plus tendres et donc les plus à même de fournir du grip. En plus de cela, le manufacturier italien n'entrevoit pas une grande différence entre la longueur estimée d'un premier relais en tendres et celle d'un premier relais en mediums, ce qui pourrait retirer au fait de partir en gommes jaunes l'un de ses seuls intérêts. 

Finalement, cela s'ajoute à un certain nombre d'incertitudes qu existaient après la journée de vendredi : Hamilton aura-t-il un meilleur rythme sur le sec, et notamment face à Verstappen ? Les problèmes de fiabilité des Mercedes et des Red Bull reviendront-ils les hanter ? Sainz et Ocon peuvent-ils jouer aux poils à gratter en début de course ? Qu'attendre des Ferrari et surtout des Racing Point ?

La première course a été marquée par de nombreux abandons et des Safety Cars qui ont joué un rôle dans l'annihilation des avantages et des stratégies ; une semaine plus tard, tous ces problèmes ont-ils été corrigés et toutes les leçons ont-elles été tirées ? Réponse à partir de 15h10.

Les estimations stratégiques de Pirelli pour le GP de Styrie 2020 :

  1er relais 2e relais 3e relais
La plus rapide  28-33 tours  43-47 tours  
La 2e plus rapide  30-35 tours  36-41 tours  
Quasiment aussi rapide  24-30 tours  41-47 tours  
La plus lente  24-26 tours  24-26 tours  19-23 tours

Related video

La direction de course saluée pour avoir maintenu les qualifications

Article précédent

La direction de course saluée pour avoir maintenu les qualifications

Article suivant

Haas vise la huitième place du championnat

Haas vise la huitième place du championnat
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Styrie
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Auteur Fabien Gaillard