Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
Course dans
09 Heures
:
11 Minutes
:
44 Secondes
11 sept.
Prochain événement dans
32 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
60 jours
23 oct.
Prochain événement dans
74 jours
31 oct.
Prochain événement dans
82 jours

Stratégie - Verstappen peut-il refaire le coup de 2019 ?

partages
commentaires
Stratégie - Verstappen peut-il refaire le coup de 2019 ?
Par :
5 juil. 2020 à 09:50

Sauf surprise, ce sont des stratégies à un seul arrêt qui devraient être employées pour le premier Grand Prix de la saison 2020 de F1. Mais la lutte pour la victoire pourrait être très intéressante.

Pour le retour de la Formule 1, l'aspect stratégique n'évolue pas vraiment. Le court tracé de Spielberg devrait être le théâtre de stratégies à un seul arrêt. Toutefois, cela n'empêche pas une certaine différenciation.

Pirelli explique en effet que, selon ses estimations, il n'y a quasiment aucune différence dans le temps de course total entre le fait de partir en tendres ou en mediums, pourvu que l'épreuve se termine par un relais en pneus durs. Dans la lutte pour les premières places, les Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton vont, comme l'immense majorité du top 10, partir avec les pneus à flancs rouges. En revanche, Max Verstappen, troisième, s'élancera lui avec les gommes jaunes.

Une stratégie de départ qui devrait offrir au Néerlandais plus de flexibilité en fonction de la dégradation constatée (avec des conditions plus chaudes attendues) et des événements en course. Si la course se passe sans neutralisation, le fait de démarrer sur des gommes plus dures, avec beaucoup d'essence et une piste très chaude peut le placer en situation de mettre la pression sur les Mercedes en restant proche sur la longueur du relais (tout en se mettant éventuellement à l'abri d'un undercut venu de l'arrière). Cela pourrait contraindre Bottas et Hamilton, s'ils ne peuvent gérer comme ils l'entendent leurs pneus, à s'arrêter plus tôt que prévu pour monter des gommes dures et offrir à Verstappen une fenêtre lors de laquelle il pourrait prolonger son propre relais et tenter de terminer la course, avec une monoplace bien plus légère en essence et des pneus durs plus frais, voire des pneus tendres si sa gestion du premier relais est proche de la perfection.

Lire aussi :

Même si son mauvais départ et sa position de "dernier" des leaders en début de GP avaient favorisé son succès en 2019 en ne l'exposant pas à la pression venant de derrière, c'est en utilisant cette stratégie qu'il l'avait emporté, grâce à un long premier relais en mediums avant de terminer, en durs, sur une monoplace au meilleur de sa performance et avec des pneus dix tours plus frais que la plupart de ses concurrents directs (Vettel, Bottas et Leclerc).

Mais cette stratégie le place également en position de profiter d'un Safety Car en début ou en milieu d'épreuve. En effet, en partant du principe que les Mercedes soient devant lui après l'envol, une voiture de sécurité tôt annihilerait une partie de leurs efforts pour créer un écart. Si elle intervient plus tard, il aura tout loisir de pouvoir adapter le moment de son arrêt et pourrait même en profiter pour s'emparer des commandes, avec des gommes plus fraîches, si jamais il parvient à prolonger suffisamment longtemps son relais une fois les deux Mercedes rentrées.

En revanche, une voiture de sécurité (virtuelle ou réelle) qui arriverait peu avant ou au moment de la fenêtre de ravitaillement des Mercedes amoindrirait grandement cet avantage en offrant un arrêt à moindre coût aux Flèches d'Ébène auquel il faudrait sans doute avoir à réagir du côté de Red Bull. 

Même si ce n'est sans doute pas pour jouer la victoire, un tel raisonnement peut s'appliquer à Sebastian Vettel qui, "grâce" à sa 11e place sur la grille, sera le premier pilote qui aura le choix des pneus de départ. Une façon de pouvoir tenter un pari stratégique en misant sur un premier relais long et éventuellement compter sur le rythme de course et les circonstances pour grappiller des places voire mieux.

Les estimations stratégiques de Pirelli pour le GP d'Autriche 2020 :

Estimation 1er relais 2e relais 3e relais
Meilleure stratégie  24-28 tours  43-47 tours  
Aussi rapide  27-32 tours  39-44 tours  
2e plus rapide  30-34 tours  37-41 tours  
Plus lente  16-18 tours 16-18 tours  35-39 tours

Comment va se dérouler le podium du GP d'Autriche

Article précédent

Comment va se dérouler le podium du GP d'Autriche

Article suivant

Williams pouvait viser la Q2 avec une "situation parfaite"

Williams pouvait viser la Q2 avec une "situation parfaite"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Auteur Fabien Gaillard